Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) Recevoir à nouveau l'email de validation  

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Alors, Qui A Vu 2046 ?
Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages : (3) [1] 2 3  ( Aller vers premier message non lu )
David-Olivier
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 00h25
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Modérateurs
Messages : 6893
Membre n° : 4
Inscrit le : 27/04/2004

Dragon



On se foutait tous de WKW qui, comme le HKCM, n'arrivait pas à accoucher de son bébé, mais maintenant que c'est fait (pour WKW, je précise), quelqu'un a été le voir au ciné ???

Moi, j'y vais demain !!! wink.gif


--------------------
Par exception, ne constituent pas des informations pour le besoin des présentes, toute information déjà tombée dans le domaine public ou devenant accessible au public autrement que par un manquement de l’une des Parties à ses obligations contractuelles et toute information que l’une des Parties possédait avant de les recevoir de l’autre et à condition qu’un tel fait puisse être établi par tous moyens.
user posted image
PMEmail PosterUsers Website
Top
Florent
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 09h05
Quote Post


Ninja assassin
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 1354
Membre n° : 10
Inscrit le : 28/04/2004

Dragon



Ma soeur et mon père l'ont vu (biggrin.gif), ils ont adoré ! moi ça me tente pas plus que ça perso... si j'ai l'occasion d'y aller pourquoi pas mais je suis pas accro à WKW !
PMEmail PosterUsers WebsiteAOLYahooMSN
Top
David-Olivier
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 09h21
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Modérateurs
Messages : 6893
Membre n° : 4
Inscrit le : 27/04/2004

Dragon



finalement, je ne sais pas trop si je vais y aller aujorud'hui : me suis couché à 1h30 et mon fils m'a réveillé à 7h30... du coup j'ai peur de m'endormir pendant la séance... je vais peut-être reporter ça à une autre fois ! wink.gif


--------------------
Par exception, ne constituent pas des informations pour le besoin des présentes, toute information déjà tombée dans le domaine public ou devenant accessible au public autrement que par un manquement de l’une des Parties à ses obligations contractuelles et toute information que l’une des Parties possédait avant de les recevoir de l’autre et à condition qu’un tel fait puisse être établi par tous moyens.
user posted image
PMEmail PosterUsers Website
Top
Florent
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 10h13
Quote Post


Ninja assassin
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 1354
Membre n° : 10
Inscrit le : 28/04/2004

Dragon



En tout cas, t'as intérêt à nous pondre une méga grosse critique analytique de l'enfer pour la base fantôme comme tu dis biggrin.gif
PMEmail PosterUsers WebsiteAOLYahooMSN
Top
Toto le hero
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 20h26
Quote Post


Super Inframan
***

Groupe : Membres
Messages : 1279
Membre n° : 64
Inscrit le : 21/06/2004

Dragon



2046 est bien sur très beau mais je ne sais pas trop quoi en penser.
je vais laisser murir ce film pendant qlq années et revoir la trilogie dans son ensemble à la meme occasion.
PMEmail Poster
Top
David-Olivier
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 21h31
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Modérateurs
Messages : 6893
Membre n° : 4
Inscrit le : 27/04/2004

Dragon



QUOTE (Toto le hero @ 24 Oct 2004, 21:26)
2046 est bien sur très beau mais je ne sais pas trop quoi en penser.
je vais laisser murir ce film pendant qlq années et revoir la trilogie dans son ensemble à la meme occasion.

la trilogie ??? blink.gif

2046, "suite" de In The Mood For Love, je veux bien, mais quel est le premier opus ?

(si tu me dis "Nos années sauvages", j'aimerais bien avoir quelques explications !)


--------------------
Par exception, ne constituent pas des informations pour le besoin des présentes, toute information déjà tombée dans le domaine public ou devenant accessible au public autrement que par un manquement de l’une des Parties à ses obligations contractuelles et toute information que l’une des Parties possédait avant de les recevoir de l’autre et à condition qu’un tel fait puisse être établi par tous moyens.
user posted image
PMEmail PosterUsers Website
Top
kisha
Ecrit le : Dimanche 24 Octobre 2004 23h55
Quote Post


Stuntman
*

Groupe : Membres
Messages : 62
Membre n° : 113
Inscrit le : 18/09/2004

Phoenix



j'ai vu et voici ce que j'en pense (ce n'est que mon avis! chacun se fait son idée):

Du pur esthétisme: dans la forme comme dans le fond. Wong Kar-Wai est fasciné par les femmes et leur univers mais il n'est pas Pedro Almodovar.
La quête du beau est telle que l'on pourrait se contenter de l'image et couper le son tant ce film est la version animée d'un magazine de mode dans la veine de Vogue. En effet, telles des gravures de mode tout y est glacé malgré le choix des couleurs chaudes, saturées, des ambiances feutrées qui donnent à l'ensemble un côté baroque. Les plans sont des successions de poses, de défilés de tenues plus glamour les unes que les autres, de gros plans qui s'attardent sur la beauté des visages et coiffes sophistiqués, de mouvements de caméra focalisée sur les pieds – ou plutôt les escarpins vernis- des héroïnes, bref, un vrai catalogue pour fétichiste. Il est vrai que l'ensemble est beau mais quel ennui! Beaucoup de maniérisme, d'effets très esthétisants mais à force cela devient lourd, étouffant, il devient de plus en plus difficile de supporter cette ambiance baroque, ces volutes de fumée de cigarettes qui en rajoutent sur l'aspect 'cliché' du film, notamment cette scène où le personnage de Faye Wong fume. Justement, à l'image de cette scène et des nombreux ralentis, le temps semble s'être arrêté pour les personnages et pour le réalisateur qui affectionne les années soixante. Cependant, cela paraît contradictoire au vu des différentes séquences du film: les images d'actualités, les références au monde futuriste de 2046 et les indications temporelles. En fait, le terme adéquat pour décrire '2046' serait 'ukiyo', le monde flottant de l'univers éphémère du plaisir que recherchent, en vain, les protagonistes.

Parlons de ces derniers: un homme, M. Chow vu dans 'In the Mood for Love', et cinq femmes. Ici, ce sont les personnages féminins qui sont intéressants: elles peuvent être vues comme les différentes facettes de la Femme et c'est là que le bât blesse. Je crois que le cinéma de Wong Kar-Wai s'adresse et plaît aux femmes mais peut-être pour les mauvaises raisons. En effet, chaque héroïne est sensée représenter une caractéristique typiquement féminine (l'amante éconduite et désespérée, la femme fatale, la protectrice, la passionnée) que semble réunir l'unique amour de Chow interprété par Maggie Cheung. Bien sûr cela est réducteur et donne une image peu nuancée de la femme: la maman et la putain. D'ailleurs, l'exemple de Bai Ling (Zhang Ziyi, interprétation remarquable) est flagrant car lorsqu'elle avoue ses sentiments pour Chow, celui-ci la rejette et l'humilie en ne voyant en elle rien d'autre qu'une prostituée. Morale: chaque chose à sa place, une catin reste une catin, nul ne peut se défaire de son passé, encore moins une femme. Ou bien encore, la fille aînée du propriétaire de l'hôtel qui n'arrive pas à se décider face à son amant japonais. Elle est faible, gourde, tout à fait à l'image de son pendant cyber dans le roman écrit par Chow. Là où Almodovar réussit à parler des femmes avec justesse et émotion sans tomber dans le pathos, Wong aligne des stéréotypes, en accord avec l'image de la femme des années soixante. A travers Chow, le réalisateur hongkongais exprime son dédain et son mépris envers la gent féminine mais est-ce involontaire de sa part? Il regrette sûrement la belle époque où tout était si parfait, beau, élégant…

Enfin, ce qui marque le plus dans '2046' est le manque de communication. Tout d'abord, les gros plans fixes ou américains où les personnages se font rarement face. Ensuite, les non-dits, les sentiments refoulés, les larmes contenues, les cris étouffés (sauf lors des scènes de rapports sexuels: montrer que tout n'est que tromperie et mensonge même dans des rapports aussi intimes?), etc. Au final, le spectateur se sent bien étranger face à tout cela, tel le voyeur (encore du fétichisme!) qu'est Chow, ce n'est pas la vie mais un pur fantasme, le monde imaginaire, artificiel et superficiel du romancier sans talent. En bref, un bien bel objet mais sans profondeur.
PMEmail Poster
Top
ah_thomas
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 06h19
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



QUOTE (David-Olivier @ 24 Oct 2004, 20:31)
QUOTE (Toto le hero @ 24 Oct 2004, 21:26)
2046 est bien sur très beau mais je ne sais pas trop quoi en penser.
je vais laisser murir ce film pendant qlq années et revoir la trilogie dans son ensemble à la meme occasion.

la trilogie ??? blink.gif

2046, "suite" de In The Mood For Love, je veux bien, mais quel est le premier opus ?

(si tu me dis "Nos années sauvages", j'aimerais bien avoir quelques explications !)

Bien sur Days of Being Wild, (meme epoque, personage de Lulu (Carina Lau) qui revient chercher un homme, perso remplacant Leslie Cheung, meme musique etc..).

Mais ce n'est qu'une partie du film, il y a des reference a bon nombres de ses films.
On peut dire que Ces 3 films sont interconnectes, de l'avoeu meme de WKW, et Tony Leung le pense egalement.

Cependant le perso de Tony est tres eloigne de celui de ITMFL, meme s'il est un journaliste-ecrivain de nouvelles, volage, un vrai lady killer au sourire tres erotique diront certaines chinoises etc...

Je trouve que depuis Happy Together, le cinema de Wong Kar Wai se fait plus eloigne de HK. On sent la ville parfois, on entend son nom, mais il est de plus en plus dur d'en voir des traces. ITMFL et 2046 pourrait se passer dans n'importe quelle ville chinoise, et j'ai envie de dire peut etre plus a Shanghai qu'a Hk (dialecte Shangahaien utilise dans 2046, Shanghai = ville natale de WKW, veilles chansons de Shanghai, il n'ya plus de Canto pop! Un scandale whistle.gif ).

Je trouve que 2046 est le film le + "chinois" de WKW, en comparaison avec ses films ou HongKong est quasiment un autre personnage a part entiere, en plus il montre l'evolution de la societe chinoise actuelle (son film le plus ouvertement erotique, haute technologie...).

Enfin, derniere impression, c'est pour moi et de loin les meilleurs roles pour Faye Wong, et Zhang Ziyi, magistrale et provocante en prostituee...


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
ah_thomas
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 06h35
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



Kisha a dit "Morale: chaque chose à sa place, une catin reste une catin, nul ne peut se défaire de son passé, encore moins une femme. Ou bien encore, la fille aînée du propriétaire de l'hôtel qui n'arrive pas à se décider face à son amant japonais. Elle est faible, gourde, tout à fait à l'image de son pendant cyber dans le roman écrit par Chow. Là où Almodovar réussit à parler des femmes avec justesse et émotion sans tomber dans le pathos, Wong aligne des stéréotypes, en accord avec l'image de la femme des années soixante. A travers Chow, le réalisateur hongkongais exprime son dédain et son mépris envers la gent féminine mais est-ce involontaire de sa part? Il regrette sûrement la belle époque où tout était si parfait, beau, élégant…"

Perso je crois que tu cherches un peu trop, et compare 2 real differents comme Almodovar et WKW, ce qui n'aide pas forcement a la comprehension du film. Enfin donner de telles intentions au realisateur me semble extrapoler un peu beaucoup quand meme.
C'est comme si apres la vision de The Killer, je disais que John Woo est pour la justice personnelle et expeditive. Le personnage de Jeff a quand meme ce qu'il merite, il se fait buter a la fin.

ATTEION SPOILER POSSIBLE-- A LIRE A VOS RISQUES ET PERILS

Un phrase repetee par le perso de Tony Leung dit en substance, que pour tomber amoureux, il n'y a pas de raison, il faut que ce soit le bon endroit et le bon moment, ni avant ni apres. Je pense que c'est la clef du film en fait.

Il n'attache pas d'importance a ses conquetes, mais il ne couche pas avec le personnage de Faye Wong, la seule femme qu'il aurait pu aimer s'ils s'etaient rencontres au moment opportun. Les autres filles, sont des conquetes de passages.

Bien sur Mr Chow est un personnage dur, macho, calculateur, seducteur (autant pour les filles que les garcons) et mais comment le comparer au realisateur ?
Il ya 2 fins dans le film, un happy end, ou le pere de Faye Wong accepte finalement le fiance japonais et part assister a leur marriage au Japon, et une fin plutot triste pour le perso de M Chow qui malgre ses conquetes n'a jamais resussi a capter l'instant fatidique pour une vraie histoire d'amour.
Lui aussi est donc prisonnier de sa condition de seducteur, tout comme les femmes qu'il a rencontre, il ne peut en rechapper.

Le mechant vilain macho est plutot puni de son comportement envers les femmes, non ? confused.gif


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
David-Olivier
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 09h03
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Modérateurs
Messages : 6893
Membre n° : 4
Inscrit le : 27/04/2004

Dragon



Pour les sorties ciné comme ça, n'hésitez pas à mettre quelques spoilers !

Avec vos posts, on connaît tout le film et son interprétation !!!


--------------------
Par exception, ne constituent pas des informations pour le besoin des présentes, toute information déjà tombée dans le domaine public ou devenant accessible au public autrement que par un manquement de l’une des Parties à ses obligations contractuelles et toute information que l’une des Parties possédait avant de les recevoir de l’autre et à condition qu’un tel fait puisse être établi par tous moyens.
user posted image
PMEmail PosterUsers Website
Top
concombre amer
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 10h09
Quote Post


Rognure de Jackie Chan
**

Groupe : Membres
Messages : 228
Membre n° : 35
Inscrit le : 24/05/2004

Dragon



Je l'ai pas vu, mais une de mes filles l'a vu à Pekin. D'après elle, tout le monde s'est endormi pendant la projection laugh.gif


--------------------
C A
PMEmail Poster
Top
ah_thomas
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 10h11
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



Dsl DOV et aux autres lecteurs leses. wink.gif
Mais c'est bien toi qui demande des impressions.

J'ai mis un avertissemnt pour la forme.
Mem en ayant lu mon post, tu auras ta propre impression du film en le voyant, et je pense que comme tu aimes WKW tu ne seras pas decu.

Et puis ce que j'ai annonce, tu le trouves partout dans la presse, critiques, dossier de presse etc...


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
kisha
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 14h44
Quote Post


Stuntman
*

Groupe : Membres
Messages : 62
Membre n° : 113
Inscrit le : 18/09/2004

Phoenix



QUOTE (ah_thomas @ 25 Oct 2004, 07:35)
Lui aussi est donc prisonnier de sa condition de seducteur, tout comme les femmes qu'il a rencontre, il ne peut en rechapper.

Le mechant vilain macho est plutot puni de son comportement envers les femmes, non ? confused.gif[/i]

SPOILER POSSIBLE

tout à fait d'accord et c'est ce que j'essaie de montrer dans mon post (Kisha a dit "Morale: chaque chose à sa place, une catin reste une catin, nul ne peut se défaire de son passé, encore moins une femme). je ne m'attarde pas sur le personnage masculin parce qu'il est moins intéressant que ses partenaires féminins, c'est tout.
M Chow vit dans son monde, dans le souvenir de l'être aimé qu'il ne pourra jamais retrouver et l'hédonisme dont il fait preuve ne résoud rien, au contraire cela rend encore plus visibles le vide et la superficialité de sa vie. dans une telle situation, il ne peut progresser et être heureux dans la vie.

pour ce qui est d'Almodovar, je maintiens mon choix mais cela n'engage que moi.

pour ce qui est de ta remarque sur The Killer, c'est comme pour les Cat3: j'espère bien qu'aucun de ceux qui font et apprécient ce genre sont pour le viol et la torture!!
je vais peut-être loin et extrapole sur les intentions de WKW, mais je ne peux pas nier que ses portraits de femmes sont figés et stéréotypés, en tant que femme moi-même, cela m'agace.
PMEmail Poster
Top
ah_thomas
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 15h05
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



QUOTE (kisha @ 25 Oct 2004, 13:44)
c'est comme pour les Cat3: j'espère bien qu'aucun de ceux qui font et apprécient ce genre sont pour le viol et la torture!!

Parfois j'ai des doutes ... whistle.gif

Concernant Almodovar, comprends pas mais si tu detailles je suis sur de comprendre mieux. rolleyes.gif

Finalement, je ne veux pas critiquer ta perception du film, tu aimes ou pas. Je voulais juste faire le point sur des intentions portees au realisateur et qui me semblait pas forcement justifiees, ni fondees.

Dans les films asiatiques, la representation de la femme a souvent etait simpliste : femme au foyer naive, catin vertueuse ou mere courage. Une pute dans un film n'est pas forcement un personnage negatif. Au contraire, c'est une personne qui a du vecu et qui par son experience a acquis une certaine sagesse. (ceci dit c'est en rien mon opinion).

Je dis pas que c'est ce que fait WKW, loin de la.

Seulement il suffit de regarder des productions modernes asiatiques pour le voir, je pense a Bad Guy de Kim ki Duk, au pif. La y'aurait de quoi s'offusquer (pourtant j'adore sa facon de realiser).

Donc de telles choses dans un film asiatique (on peut elargir aux usa et a l'europe aisement) ne me choque plus, meme si c'est lassant d'avoir de tels personnages, c'est sur. Mais les cliches dans les films sont aussi la pour une raison, pour identifier rapidos un personnage, en 10 secondes on sait tout de lui. Ya des raccurcis parfois pris dans les films pour faire tenir une histoire sur 1h30. biggrin.gif


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
xianggang
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 15h32
Quote Post


Piplette
**

Groupe : Membres
Messages : 315
Membre n° : 36
Inscrit le : 24/05/2004

Phoenix



je ne pense pas que les personnages féminins de WKW soient des stéréotypes pour avoir vu toute sa filmo et en tant que fille moi-même, ses personnages féminins sont la vie, les sentiments, ont une force ! que se soit Maggie Cheung, Brigitte Lin, Faye Wong, Karina Lau ou Karen Mok elles n'ont jamais étaient réduites à des clichés ou montré des stéréotypes. WKW a fait un film sur le vie, l'amour, le temps qui passe et les souvenirs. WKW aime les femmes.

WKW c'est aussi l'Asie, avec sa culture, son histoire, la façon différente des asiatiques de voir et d'analyser les choses, d'où le fait qu'on ne peut comparer un cinéaste européen qui vit et fait ses films avec ses propres références culturelles avec celui d'un chinois. Il y a des choses qui ne sont pas comparables. Et puis si facile de comparer toujours tout. Dire j'aime ou j'aime pas tout simplement est parfois bien mieux.

2046 est une prolongation d'In The Mood for Love mais moi aussi j'ai retrouvé dans ce film Nos années Sauvages.

L'Asie et sa culture reste encore à découvrir pour bon nombre de personne, il faut oublier un peu nos propres repères culturels pour saisir toute la diversité de ce peuple où le non dit exprime plus que la parole elle-même. Aimer le ciné asiatique c'est bien, c'est une ouverture vers ce peuple, mais il faut aussi oser aller par delà.....


PM
Top
Caporione
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 15h51
Quote Post


Acteur de Cat III
*

Groupe : Membres
Messages : 96
Membre n° : 72
Inscrit le : 03/07/2004

Dragon



J'ai trouvé que c'était un très beau film mais la comparaison avec ITMFL est inévitable SPOILER (c'est quand même clairement la suite étant donné que le personnage est le même et Chow fait référence au personnage de maggie à de nombreuses reprises). Donc pour comparé un peu c'est un poil moins estéthisant que ITMFL, beaucoup moins romantiquei, moins autiste aussi (dommage j'aimais toute la retenue dans ITMFL et tous les non dit) en gros c'est moins subtile mais ça reste du très jolie cinéma, une jolie histoire aussi mais j'ai eu un sentiment de trop pleins dans le film, trop de personnage féminin (la présence de la sublime gong li est par ailleurs trop brêve et on a pas vraiment le temps de s'attacher à elle malgrés son charsime irrésistible). Puis la partie en 2046 est très mauvaise selon moi au niveau du design , j'ai pas du tout accroché, les effets spéciaux sont dépassés, les costume vraiment laid en comparaison au rafinnement de ceux des années 60 mais je dois avouer que c'est la partie la plus subtile du film. Je sais pas trop quoi penser du film au final, je vais moi aussi le laisser murir et je me forgerais mon opinion plus tard mais on est quand même loin de la perfection de ITMFL qui était très simple, très facile à suivre, esthétiquement parfait, vraiment un des rares films parfait en tout point que j'ai pu voir. Rah puis le staff roll de 2046 est lamentablement laid avec le petit logo LG ridicule qui n'a absolument pas sa place, le décor en pseudo 3D complètement dépassé, dommage il aurait pu soigner le film jusqu'à la fin.
PMEmail Poster
Top
xianggang
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 16h53
Quote Post


Piplette
**

Groupe : Membres
Messages : 315
Membre n° : 36
Inscrit le : 24/05/2004

Phoenix



le 2046 représenté à mon avis est celui vu et imaginé par un écrivain des années 60 !! d'où le côté dépassé des effets spéciaux et les costumes un peu kitchounets des androides !! faire quelque chose de trop moderne, trop hightech n'aurait pas collé !! les films des années 60 sur le futur font kitch et dépassé, nous voyons ça avec notre époque et toute sa technologie !! les films de SF d'aujourd'hui ont des effets beaucoup plus sophistiqué, là je pense qu'il faut tout remettre dans les années 60, à la fois le déroulement du film, mais aussi le futur !
PM
Top
Silk
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 17h18
Quote Post


Acteur de Cat III
*

Groupe : Membres
Messages : 106
Membre n° : 15
Inscrit le : 17/05/2004

Dragon



QUOTE (kisha @ 24 Oct 2004, 23:55)
Enfin, ce qui marque le plus dans '2046' est le manque de communication. Tout d'abord, les gros plans fixes ou américains où les personnages se font rarement face. Ensuite, les non-dits, les sentiments refoulés, les larmes contenues, les cris étouffés (sauf lors des scènes de rapports sexuels: montrer que tout n'est que tromperie et mensonge même dans des rapports aussi intimes?), etc.

SPOILER P'TET!!!



Tu décris parfaitement les thèmes, l'univers de Wong Kar-Waï. Ce sont les mêmes depuis son premier film.
Je comprend que l'on puisse ne pas les apprécier, mais je ne suis pas d'accord quand tu dis que le film manque de profondeur. Ces thèmes là touchent beaucoup de spectateurs.


J'ai donc vu 2046. Et j'ai été très touché et ému par le film. Malgré un début qui a frôlé l'indigestion. Mais Zhang Ziyi est arrivé et a réveillé la salle et le film. laugh.gif

Le film est centré sur le personnage de Mr Chow.
WKW prolonge ici, à travers Tony Leung, les personnages de Leslie Cheung dans nos Années Sauvages et Les Cendres du Temps. Ils ont tous râtés l'amour de leur vie. C'est la même personne dans les trois films ; elle s'appelle Maggie Cheung.

Question: WKW est-il un peu comme Chris Doyle, amoureux de Maggie?? biggrin.gif


C'est vrai que l'on peut trouver ce personnage moins intéressant que les personnages féminins. D'où problème : Tony est le narrateur et le noyau du film. Les " héroïnes" ne sont que sa vision, ses fantasmes. D'où le fétichisme comme Kisha l'a bien expliqué.


Cela ne m'a pas dérange. Il est très humain, beaucoup plus intéressant que son personnage limite gnan-gnan dans In the mood for Love.
Il oublie et prend du bon temps avec des prostituées. Il joue ici à un jeu cynique et malsain de séduction, presque comme si il souhaitait faire payer aux personnages de Gong Li et Zhang Ziyi, ce qu'il a subi ( mariage râté puis amour de sa vie loupé).

Par contre, il est plus "positif" avec Faye Wong car il a une relation platonique avec elle. Et il l'aide même, la regardant avec un peu de jalousie. Comme le personnage de Leslie dans les Cendres du Temps regardant Jackie Cheung et sa femme.


Les thèmes de solitude, de non-dits, de problèmes de communication, sont très modernes. Notre société technologique défaisant petit à petit les liens sociaux qui existaient autrefois "naturellement".

Le futur de 2046 est ainsi glaçant. Et la fin du film, vu à travers ce personnage de Mr Chow, est vraiment "terriblement déprimante".

PMEmail Poster
Top
kisha
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 18h10
Quote Post


Stuntman
*

Groupe : Membres
Messages : 62
Membre n° : 113
Inscrit le : 18/09/2004

Phoenix



eh bien, j'ai l'impression que je touche à un sujet sensible...

Xianggang: WKW a fait un film sur le vie, l'amour, le temps qui passe et les souvenirs. WKW aime les femmes.
c'est certain mais c'est un idéal de femme, la cristallisation de celle-ci, l'être parfait. contrairement à Almodovar qui la montre de manière plus 'vraie', 'réaliste', en tout cas je n'arrive pas à m'identifier à la femme de '2046' mais tout ceci est très personnel, chacun ressent différemment les choses et c'est normal. dans '2046', le personnage le plus abouti est celui interprété par Zhang Ziyi, selon moi, et son histoire a eu des échos sur la mienne à certains moments. même si WKW n'est pas mon réalisateur préféré, j'ai mieux accroché aux personnages féminins de 'Chungking Express' ou bien aux personnages quasi-muets de 'Dolls' de Kitano (qui expriment beaucoup par leur silence).

Xianggang: Il y a des choses qui ne sont pas comparables. Et puis si facile de comparer toujours tout.
je ne souhaite pas comparer pour le plaisir de comparer mais parce que sur un thème tel que celui-ci j'y ai vu un lien avec Almodovar et 'Tout sur ma Mère' (parmi d'autres) qui est un beau portrait de femme. cependant, ma critique ne se base pas sur cette comparaison seulement! le cinéma (comme toute oeuvre) ayant pour but d'énoncer un message universel, je ne fais pas ce rapprochement en me disant 'ça c'est européen, ça c'est chinois', etc.

Xianggang: Dire j'aime ou j'aime pas tout simplement est parfois bien mieux.
je pourrais dire 'jaime pas' mais ce n'est pas aussi simple. au contraire, je pensais qu'une critique plus développée serait mieux, dans ce cas à quoi bon faire des critiques/analyses? enfin, tant pis, si j'avais su j'aurais gagné du temps! laugh.gif


PMEmail Poster
Top
Silk
Ecrit le : Lundi 25 Octobre 2004 21h17
Quote Post


Acteur de Cat III
*

Groupe : Membres
Messages : 106
Membre n° : 15
Inscrit le : 17/05/2004

Dragon



QUOTE (kisha @ 25 Oct 2004, 18:10)
je pourrais dire 'jaime pas' mais ce n'est pas aussi simple. au contraire, je pensais qu'une critique plus développée serait mieux, dans ce cas à quoi bon faire des critiques/analyses?

Tu as bien fait.
Le film divise et c'est tant mieux.


Par contre, je me pose une question : dans un de tes posts tu disais que " les films de WKW s'adresse et plaisent aux femmes ". enfin de nombreuses femmes.

Est-ce vrai?
Je n'en suis pas vraiment sûr.

J'ai discuté récemment avec une assistante monteuse qui ne s'intéresse pas forcément au cinéma asiatique. Elle met malgré tout WKW dans son "top 10 ", mais avoue aimé en particulier "Happy Together".

héhéhé.


Qu'en penses-tu?
"In the mood for love " étant un cas un peu à part.

PMEmail Poster
Top
Pages : (3) [1] 2 3 
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

« Sujets + anciens | Les films à suivre HK / Chine | Sujets + récents »

Topic OptionsReply to this topicStart new topicStart Poll