Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) Recevoir à nouveau l'email de validation  

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Fantasia 2017, Festival de Film Fantastique de Montréal
Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages : (2) 1 [2]  ( Aller vers premier message non lu )
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Lundi 24 Juillet 2017 16h41
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 507
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 2017 : Samedi jour 9 rapport 7.

God of War

God of War relate les premiers exploits de Qi Jiguang un général de la dynastie Ming célèbre pour avoir endiguer les déprédations des pirates japonais sur les cote chinoise dans la seconde moitié du XVI siècle. Le film présente comment le général aura formé son armé, développé des stratégies de combats et confronté les pirates tout en faisant face aux malversations de factions politique hostile à son action de même qu’au saute d’humour de son épouse.



God of War réunit ensemble trois grands noms du cinéma martial hongkongais : Vincent Zhao, Sammo Hung et Yasuaki Kurata. Bien que ceux-ci ont l’occasion de manifester à l’occasion leurs prouesse (Sammo vs Vincent au milieu du film et Vincent Vs Kurata pour la finale) God of War dans son ensemble se présente plutôt comme une fresque guerrière pleine de bruit et de fureur à la Red Cliff.

Le film est un réalisation de Gordon Chan à qui l’on doit le remake de Fist of Fury : Fist of Legend avec Jet Li et également Kurata. Bien que les japonais soit les antagonistes de God of War ils ne sont pas dépeint comme des méchants caricaturaux mais comme des adversaires de l’autres camp avec des personnalités et des mobiles distincts pour justifier leurs action. Ce type de representation est parfois un peu lourdingue (comme si le film suivait une règle de rectitude politique) mais n'en constitue pas moins heureux changement par rapport au chauvinisme réducteur que l’on retrouve dans quantités de film chinois. L’attention porté aux stratégies de chaque camp et la présentation des difficultés « politique » auquel le héros doit faire face sont aussi des éléments qui sont le bienvenu car présentant une vision plus nuancé et complexe du contexte historique du film.

Toutefois, je suis plus réservé vis-à-vis les scènes présentant Lady Qi l’épouse guerrière du général car bien qu’elle ajoute une touche féminine au récit de même qu’un peu d’humour, cet aspect m’a semblé complètement anachronique. Regina Wen qui joue Lady Qi a un jolie minois et présente un personnage ayant tout un caractère mais comme guerrière de cinéma on est loin "d'Auntie."

De fait, les principaux défauts du film est qu’il n’évite pas les longueurs et le charisme limité de Vincent Zhao qui aussi beau gosse wu-shu qu’il soit n’est pas pourvu d’une expressivité filmique particulièrement remarquable. Heureusement, il est bien entouré de comédiens plus volubile. À noté que le personnage de Sammo n’apparait qu’au début du film et disparate à mi-chemin tout de suite après un duel vigoureux au bâton. Enfin de compte des trois noms martial du film c’est Kurata qui tire le mieux son épingle du jeux avec son personnage de vieux renard rusé et truculent. Il n’a qu’une scène de combat (le duel avec Vincent) mais s’est du bonbon qui clôt magnifiquement le film.

Bien que God of War ne soit pas sans défauts, il n’en constitue pas moins une fresque guerrière au qualités de production et de réalisation des plus solide, auquel la présentation de personnages honorable et intelligente de chaque cotés ajoute une certaines relief.

Cote : 81%/****/A-

À suivre prochainement le film martial thai : Broken Sword Hero.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Lundi 24 Juillet 2017 18h25
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 507
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Bilan de mi-parcours.


22 films vus.
9 films critiqués.

Jours restant:10.

Je rappelle que les contre rendues des films vue mais non encore critiquer apparaitrons après le festival.


PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Mardi 25 Juillet 2017 17h18
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 507
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 2017 Dimanche jour 11 Rapport 8.

Broken Sword Hero

Tout comme God of War, Broken Sword Hero présente un héros martial historique. Phraya Phichai . Ici le scenario semble s’inspirer de récits folkoriques dans lequel un jeune bagarreur errant rencontre une série de maitres tout en étant poursuivit implacablement par un noble désirant lui faire la peau. Il fil de ces apprentissages et de ces combats il développe un entourage d’amis fidèles. Devenu un combattant émérite, il fais face à une ultime épreuve pour prouver sa force et sa loyauté qui déterminera sa destinée.



Broken Sword Hero semble avoir été conçu comme véhicule pour Buakaw Banchamek un grand champion de boxe thai présenté comme le nouveau Tony Jaa . Les scènes d’action sont donc aussi spectaculaires que vigoureuses mettant bien en valeurs l’athlétisme martial du héros, de ses adversaire et de ces compagnons. Bukaw Banchamek à de la présence et une bonne expressivité sans toutefois être particulièrement exceptionnelle. Le film est bien fait, est beau a voir et ne semble souffrir d’aucun grand défaut mais ne pas sembler non plus prenant d’aucune façon. Le truc qui m’a le plus frappé est que Bukaw a un teint de peau plus foncé que tout les autres acteurs plus comme un tamoul que comme un thai ce qui m’aura un peu intriguer. Mit a part cela Broken Sword Hero m’a paru comme c’est un petit divertissement assez anodin qui s’oublie très vite.

Cote : **0, 70, C+.

Le prochain film martial n’a pas lieu avant samedi (Bastard Swordsman). D’ici là je compte voir au moins 8 films. J’essaierais de faire un contre rendu d’un ou deux d’entre eux mais je ne sais pas encore lequel.
J’invite encore les lecteurs de ce blog a consulter la page Facebook du festival pour les dernière nouvelles ; une surprise de taille est l’ajout de dernière minutes de Blade of the immortal une adaptation par Takashi Miike d’une série manga culte.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Jeudi 27 Juillet 2017 23h17
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 507
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 2017 Mercredi jours 15 Rapport 9

You Only Live Once .

Essayer d’imaginer les Aventures de Rabbi Jacob refait par Luc Besson et vous obtenez une bonne idée de ce que c’est You Only Live Once. Témoin de meurtre, un jeune arnaqueur débrouillard se déguise en hassidique au sein d’une communauté juive pour échappé à d’implacable tueur.



Bien sur You Only Live Once a une indéniable efficacité grâce notamment à la bagout du personnage principal et on y rigole effectivement beaucoup. Ceci dis j’ai trouvé qu’au lieu de se fier sur l’éléments comique du film ces artisans on préférer misé leurs effort à créer des scènes d’action remplie de pétarades bruyante qui font dans l’esbrouffe, conséquemment, le scénario est à la fois facile et bâclé . La transition du « héros » de comique à homme d’action mitrailleuse à la main ne passe pas vraiment et je ne goutte guère non plus les « comédies » ou les méchants tuent les gens comme du bétails. Enfin de compte , je suis sortie de la salle certes mi amuser mais également mi déçus. À noter, que Gerard Depardieu joue littéralement le « gros » méchant du film.

**0/68/C+
PMEmail Poster
Top
Pages : (2) 1 [2] 
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

« Sujets + anciens | Événements HK Cinemagic | Sujets + récents »

Topic OptionsReply to this topicStart new topicStart Poll