Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) Recevoir à nouveau l'email de validation  

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Festival Fantasia 2014, Festival des films de genre à Montréal
Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages : (2) [1] 2  ( Aller vers premier message non lu )
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Samedi 21 Juin 2014 02h59
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Première nouvelles du Festival Fantasia 2014 de Montréal

Le Festival Fantasia jouera du 17 juillet au 5 Aout 2014 et se tiendra de nouveau au Théâtre Hall de l'université Concordia. Le film d'ouverture sera le film français Jacky au royaume des filles du bédéiste Riad Sattouf alors que l'on des film primée sera Guardiens of the Galaxie adaptation d'une série comic de Marvel.

user posted image

La Presse

Un prix de carrière sera également remis au maitre de l'animation Mamoru Oshii dont une copie remasteriser de son chef d'œuvre; Ghost in The Shell sera présenté au festival.

L'inoubliable générique d'ouverture de Ghost; musique par Kenji Kawai.






Sur la liste de titres publié jusqu'à date seul deux sont d'origine hongkongaise ou chinoise; White Storm un thriller policier avec Louis Koo, Lau Chin Wan et Nick Cheung, de même que One Upon a Time In Shanghai un remake du Justicier de Shanghai
le classique kung-fu de Chang Cheh produit par nul autre que Wong Jing. La vedette du film original Chen Kuan Tai, de même que Sammo Hung tienne des petits rôles dans le films dont le rôle titre est tenu par Phillip Ng un authetique spécialiste en Hung gar, Choy li fut, Wing chung et Taekwendo. Andy On fait également partie du casting et l'action est par Yuen Woo-ping.





user posted image

L'affiche du festival de cette année repose sur la légende folklorique de la Chasse galerie. Font partie du "voyage" trois figures éminentes : le magicien de l'animation dynamation Ray Harryhausen, l'écrivain Ray Bradbury et le journaliste, collecteur culteForrest J. Ackerman .

Je compte participé comme toujours, mais probablement un peu moins que par les années passées puisque je vais travaillé à plein temps à mon nouvel emploi. Mes contre-rendues seront donc probablement un peu plus court et occasionnel que les années précédentes.

D'autres nouvelles ou liens internet apparaitrons au fur et a mesure de leurs disponibilités.

Au mois prochain.



Yves Gendron.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Dimanche 29 Juin 2014 17h26
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Dernières nouvelles de Fantasia.

Le film de clôture sera le controversé welcome.gif to New-York d’Abel Ferrara avec Gérard Depardieu inspiré par l’affaire Dominique Strauss Khan.

user posted image



Une autre personnalité va recevoir un prix spécial ; le cinéaste culte Tobe Hooper qui en 1973 mit en scène un des grand classique du cinéma d’horreur : Massacre à la tronçonneuse, dont le festival présentera une version restauré.

user posted image



Fantasia a annoncé trente nouveaux titres. Du lot deux seulement sont de Hong-Kong ; From Vegas to Macau qui marque le retour de Wong Jing et Chow Yun Fat à la franchise des God of Gambler, Nicolas Tse est également en vedette. Le second film est Naked Ambition 3D mettant en vedette Chapman To une comédie « sexe » dans la même veine que Vulgaria présenté à Fantasia il y a deux ans.

user posted image





Mit a part; Once Upon a Time in Shanghai déjà mentionné; le festival présente deux autre film martiaux: Yasmine d’Indonésie dont le personnage titre est une jeune fille apprenant l’art martial national du silat. À en juger par la bande annonce le film est un récit d’apprentissage plutôt qu’un film d’action ultra violent à la Raid. L’autre film martial est le sud coréen Huntresses qui suit un trio de chasseuses de prime au cours de la période de la Corée dynastique.

user posted image




PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Vendredi 11 Juillet 2014 02h28
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Le site du Festival Fantasia est maintenant ouvert


La page pour l'horaire et la programmation peut être trouvé ici

Le Festival a maintenant plus de trois salles sur le campus Concordia pour montré des films, conséquence le catalogue s'élève a plus de 160 titres en plus des sélections pour les court-métrage life ou anime. Ouf.

Avec tant de titres et de sélections spéciale je ne peux pour le moment tous révéler. Vue la nature de se site et de mes propres intérêts j'ai quand-même examiner le contenu "made à Hong-Kong" du festival. Au total il y a sept titres.

Once Upon A Time In Shanghai le remake du classique de Chang Cheh le Justicier de Shanghai.

The White Storm un thriller policier/criminel de BEnny Chan avec Lau Chin Wan, Louis Ko, et Nick Cheung.

3D Naked Ambition ; une comédie "cochonne" dans la ligner de Vulgaria toujours avec Chapman To.

From Vegas to Macau; dans lequel Chow Yun Fat redevient le God of Gambler dans un film de WOng Jin avec Nicolas Tse comme compare.

That Demon Within un thriller cauchemardesque avec Daniel Wu et Nick Cheung.

En hommage à Run Run Shaw décédé l'année précédente, fantasia présente deux films des studios; le wuxia pian psychédélique Demon of the Lute et le film d'horreur Curse of Evil du cinéaste culte Kuei Chieh-Hung. Ces deux titres date du début des années quatre vingt a une époque ou Run Run Shaw comptait déjà 75 ans.

user posted image

Si desous les liens pour les films;

d'action

d'animation

La sélection caméra lucida

Les évènements spéciaux.


Pour les lecteur de se site qui habitent Montréal voici le lien pour la page qui montre ou l'on peut se procurer le programme.

D'autres infos sur le festival et les films présenté à suivre dans quelques jours.

Bon plaisir a tous. hiya.gif










PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Dimanche 13 Juillet 2014 02h37
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Articles de journaux sur Fantasia

Fantasia : 18 ans et toutes ces dents


Nos choix.

PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Jeudi 17 Juillet 2014 19h21
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



FANTASIA COMMENCE AUJOURD'HUI.

Le festival commence dans quelques heures avec le film d'ouverture Jackie au Pays des Filles.

Un hommage sera ensuite rendu au cinéaste d'animation Mamuru Oshi qui recevra un prix de carrière. Une nouvelle copie restaurer de son chef d'œuvre Ghost in the Shell sera ensuite présenté. La salle affiche déjà complet.

Fidèle à son habitude; la première journée du festival présente un nouveau Takashi Miiki. Alors que 2013 avaient présenté une paire de thrillers sanguinaires (Shield of Staw et Lessons of Evil), ce nouveau film marque le retour de Miike à l'adaptations de Manga; Mole Song; Undercover agent Reijji.

Pour plus de détail sur cette journée et es films présenté voir ; ici..

Bon festival à tous. hiya.gif
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Samedi 19 Juillet 2014 01h20
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Mauvaises nouvelle. icon4.gif

Pour la première fois en une dizaine d'année ma demande d'accréditation pour obtenir une passe à été refusé.

Faute de cet outil essentiel je ne pourrais pas voir autant de film que j'aurais souhaité, je n'ai plus accès au films en DVD réservé au journalistes et je devrais désormais faire la grosse file, sans garantie qu'il va rester assez de places pour entré dans une salle.

Inutile de dire, ça fait mal.

Malgré ce revers je compte toujours couvrir le festival comme je pourrais, avec des contre-rendus et la publications de liens et d'articles pertinents. Par exemple ci-dessous une petite interview de Terry Gillian publié dans un journal local et portant sur son dernier film The Zero Theorem que Fantasia présente dimanche après midi.

user posted image


Également un lien menant à un article vidéo portant sur le Festival;
Fantasia: Majeur et pas tout à fait vacciné.

Bon Fantasia à ceux qui vont y participé et bonne lecture pour ceux qui vont suivre mes contre-rendus.

Yves.







PMEmail Poster
Top
Pti denis
Ecrit le : Dimanche 20 Juillet 2014 10h51
Quote Post


Clone d'Andy Lau
******

Groupe : Collaborateurs
Messages : 5780
Membre n° : 38
Inscrit le : 25/05/2004

Dragon



Au plaisir de te lire Yves wink.gif


--------------------
Tao Pai Pai "quand on aime les films de kungfu, on ne peut pas passer à côté de ceux du Sifu"
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Dimanche 20 Juillet 2014 20h27
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 19 Juillet ; ma première journée

Ce samedi j’avais l’intention de voir 5 films mais enfin de compte j’ai dû me contenter de deux seulement les salles étant complètes pour les comédies d’horreurs américaines Life after Bethet Suburban Gothic. Malheureusement ces films ne sont présenté qu’une fois. Dommage.

Le premier des deux films que j’ai vue est un dessin animée coréen : The Satellite Girl and Milk Cow qui dans un monde fantaisie d’une loufoquerie surréaliste assumée présente un jeune chanteur transformé en vache laitière suite à un déboire amoureux. En plus d’être poursuivit par un sorcier voleur de foie et d’une chaufferie ambulante il croise également un satellite transformé en jeune fille aux pieds fusée et un magicien transformé en rouleau de toilette. Tant le style de l’animation que l’univers féerique présenté évoque celui du grand maitre de l’animation japonaise Hayao Miyasaki, le jeune chanteur transformé en vache rappelant par exemple l’aviateur transformé en cochon de[URL= http://fr.wikipedia.org/wiki/Porco_Rosso]Porco Rosso[/URL].

user posted image

Malgré sa nature dérivative, une sentimentalité convenue et un graphisme qui dans le contexte du dessin animé asiatique fait peut-être un peu suranné Satellite Girl s’avère néanmoins un divertissement plein de charme dont le seul vrai grand défaut est une fin malheureusement un peu trop expéditive. Satellite Girl est le premier long métrage de Chang Hyung Yun qui a également écrit le scénario et bien qu’il soit visiblement un créateur sous-influence, sa maitrise et son imagination évidente sont des signes encourageant d’une œuvre prometteuse que j’espère bien croiser un de ces jours. (cote : ***0)



Après un dessin animé, mon second film est l’adaptation live d’une série manga réalisé par le grand Takashi Miike; Mole Song Undercover Agent Reiji qui suis présente un policier ahurie et gaffeur devenant une taupe dans un gang yakuza qui le lance dans une série de péripétie ou son ineptitude sont contrebalancé par son courage et sa détermination.

user posted image

Mole connait un départ canon avec son personnage de policier ahurie qui doit subir une série d’épreuves débiles afin de prouver sa valeur; incluant celui d’être harnacher à poil sur le capot d’un bolide. Malheureusement, malgré quantité de gags loufoques le film beaucoup trop long est longuet ne retrouve pas cette graine de folie du départ. Le héros malgré lui joue son rôle de yakuza avec un numéro de jeune gueulard bravache qui devient plutôt lassant. Reste tout un même un manga live au look coloré et aux péripéties extravagantes qui est bien servie par la maitrise habituelle de Miike (***).




PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Dimanche 20 Juillet 2014 20h58
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 19 Juillet infos additionnels.

Bien que je ne les ai pas vue; trois films présentés ce week-end font tournée les tête de bien des critiques; le drame coréen : Han Gun-ju , la chronique ado : Boyhood qui tourné sur une période de douze ans voit les acteurs et les personnages qu’ils incarnent vraiment vieillir, et la dernière œuvre de visionnaire Terry Gilliam : The Zero theorem . J’aurais bien aimé voir ce dernier film présenté à une seule reprise ce dimanche mais la présentation à affiché complet dès vendredi. Bien que complété depuis un certain temps le film de Gilliam n’a jamais bénéficier d’une sortie sérieuse dans mon coin d’Amérique et va sortir à la place en DVD des cette semaine. Toutefois la TV est un bien piètre médium pour présenter une œuvre visionnaire à la Gilliam.

Bien que Boywood et Zero Theorem ne seront plus présenté au Festival, nul doute qu’ils bénéficierons d’une bonne sortie en France éventuellement vue leurs réputations. Han Gong–ju sera présenté une ultime fois vendredi prochain.

Ci-dessous une série de liens You Tube sur ces films et de liens du journal local la Presse portant sur le festival.







L'incommunicabilité selon Gilliam

Jellyfish Eyes petille à l'energie positive

Fantasia Rock

Han Gong-ju: une valeur sure.

Life : Marathon de la mort

Mamoru Oshi : L'homme qui plantait des armes

Boyhood : Ode au temps qui passe
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Dimanche 20 Juillet 2014 21h15
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 19 Juillet troisième partie.

J’ai appris ce matin le décès du maitre chorégraphe:Panna Rittikrai une des figures clé de la nouvelle vague de film d’action thaïlandais dont quantités de films qu’il a soit chorégraphié ou mise en scène ont été présenté a Fantasia. Il a été impliqué dans la plupart des films de Tony Jaa : Ong Back I, II, III, The Protector II, de même que ceux de Jeeja Yanin : Chocolate, Raging Phoenix. Le film Bangkok Knockout présenté a Fantasia en 2010, le voyait tenir un petit rôle dans lequel il démolissait tous les protagonistes du films. Panna n’était âgée que de 53 ans au moment de son décès. Comme Fantasia ne présente aucun film Thai cette année je ne sais pas si le Festival va mentionner sa mort d’aucune façon.

user posted image

Ma prochaine excursion a Fantasia sera mardi prochain pour un comédie noire scandinave In Order of Disappearence. Les gros morceau de la semaines seront toutefois une paire de film à costume coréen : présenté mercredi : The Fatal Encounteret Huntresses , En attendant passé tous un bon week-end.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Mardi 22 Juillet 2014 00h33
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon




Le site Panorama -Cinéma publie des critiques très complète de films présenté a Fantasia. Jusqu'à date il y a en a trois, mais d'autres paraitrons au fur et a mesure que le Festival continuera.

Jackie au pays des filles.

Open Window

Mole Song ; Undercoveragent Reiji
PMEmail Poster
Top
PHIL
Ecrit le : Mardi 22 Juillet 2014 12h51
Quote Post


Second rôle
**

Groupe : Membres
Messages : 448
Membre n° : 647
Inscrit le : 19/09/2006

Dragon



QUOTE (Kung-Fu Scholar @ Dimanche 20 Juillet 2014 21h15)
Fantasia 19 Juillet troisième partie.

J’ai appris ce matin le décès du maitre chorégraphe:Panna Rittikrai une des figures clé de la nouvelle vague de film d’action thaïlandais dont quantités de films qu’il a soit chorégraphié ou mise en scène ont été présenté a Fantasia. Il a été impliqué dans la plupart des films de Tony Jaa : Ong Back I, II, III, The Protector II, de même que ceux de Jeeja Yanin : Chocolate, Raging Phoenix. Le film Bangkok Knockout présenté a Fantasia en 2010, le voyait tenir un petit rôle dans lequel il démolissait tous les protagonistes du films. Panna n’était âgée que de 53 ans au moment de son décès. Comme Fantasia ne présente aucun film Thai cette année je ne sais pas si le Festival va mentionner sa mort d’aucune façon.

user posted image

Ma prochaine excursion a Fantasia sera mardi prochain pour un comédie noire scandinave In Order of Disappearence. Les gros morceau de la semaines seront toutefois une paire de film à costume coréen : présenté mercredi : The Fatal Encounteret  Huntresses  , En attendant passé tous un bon week-end.

RIP goutte.gif
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Vendredi 25 Juillet 2014 02h36
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 23 Juillet; Festival Coréen d’époque.

Ce mercredi j’ai vue deux films coréens a costume le premier est un thriller intituler The Fatal Encounter, alors que l’autre The Huntresses est une comédie d’action féminin.

Plein de série TV ont déjà été tourné sur le 22eme roi de Corée Jeonglo qui au 18eme siècle eu a faire face à des factions politiques cherchant à nuire à ces projets progressistes et qui a été victimes de nombreuses tentatives d’assassinats. Dans cette version de l’histoire, Fatale relate la dernière journée avant une de ces tentatives survenant au cœur même du palais royal en suivant presque pas à pas et heure par heure tant le roi, la reine et quelques un des conspirateurs impliquer dans le complots.

user posted image

La première demi-heure du film est vraiment très bonne alors que le film est centré sur un roi gouvernant au sein d’une cour qui est un véritable nid de vipère et que le complot commence a prendre forme. Le tout raconté dans de superbes décors valorisés par une excellente direction photo. Malheureusement ce qui gâte la sauce est l’orientation rapidement envahissante du film vers la surenchère sentimentale voire mélo présenté à gros coups de flash-back, de discours émotifs clichés et de visages larmoyants tourmentés. Cela peut convenir a un public coréen avide de soad opéra mais à mes yeux, en plus d’alourdir le film, il le fait tombé dans la mièvrerie ce qui en regard de son potentiel initial est assez dommage. Cote ***.



Huntresses est l’équivalent coréen des films Charlie’s Angels mais situé à l’époque de la dynastie Jonsen au 18 siècle, avec des héroïnes, belles, coriaces, équipé de quantité de gadget et plus qu’un brin fanfaronnes.

user posted image

C’est un assez bon concept remplie de gags (une bonne partie jouant sur les anachronisme avec des actrices suffisamment charmante et drôle mais qui ne réussit qu’a moitié. Encore une fois des accès de sentimentalité mélo gâte la sauce. De plus l’intrigue ne s’avère que moyennement intéressante, une seule des trois héroïnes est vraiment amusantes, et leurs scène d’action gonfler a coup de CGI montre bien qu’aucune d’entre elle n’ont le calibre d’une Michelle Yeoh. Ceci dit le public en général c’est bien débiner. Au final Huntresses s’avère un divertissement passable qu’on oublie bien vite. Cote ***



J’ai également vue au cours de la semaine la comédie noire norvégienne; In order of disappearence, mais le temps me manque pour en faire une critique. J’y reviendrais donc plus-tard. C'est le meilleur film vue a date au festival cote ****



Le site Panorama a publié d’autres critiques de films fantasien incluant Han Gong-ju présenté une dernière fois vendredi soir. Le journal la Presse à également publier un article sur le film Yasmine, le premièr long métrage du Brunei, une sorte de Karate Kid féminin dont non seulement la vedette est une fille mais qui a été réalisée par une femme. Je vais le voir demain avec un autre film coréen; celui-ci centré sur un gorille qui joue au baseball Mr Go.



PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Lundi 28 Juillet 2014 02h08
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Fantasia 25 Juin.

Ce vendredi les organisateur de Fantasia auront organisé la soirée en films de sport avec un film centrée sur le baseball, un autre sur la compétition martial et un troisième sur le football (aka soccer), j’ai vu les deux premiers.

Basé sur un manga coréen des années quatre-vingt M. Go : Mr. Go 3D est Monsieur Gorille un authentique singe recruté par un club de baseball pour son incroyable swing au bâton. Mais même avec l’aide de son entraineuse la charmante ado Wei Wei, auquel le primate voue une loyauté à toute épreuve, faire jouer un gorille dans un stade de baseball n’est pas du tout évident. Les manigances de l’agent de Go, manipulateur et peu scrupuleux n’aide pas non plus en rien.

user posted image

Le film est une co-production entre la Chine et la Corée du sud d’où le casting mixte (bien que de nombreux acteurs coréen joue en fait des personnages chinois). Au lieu de choisir une jolie poupée, le rôle crucial de Wei Wei est allé a Xu Jiao une ado de 15 ans des plus charmante qui se débrouille assez bien avec une covedette numérique et un langage qu’elle ne parle sans doute pas beaucoup. Le gorille CGY est une création parfaitement crédible de même que ces interaction avec son environnement et son entourage.

Ceci dit le film traine quand-même en longueur dans son deuxième moitié alors que le film devient plus intéresser a suivre les manigance de l’agent, un personnage truculent mais peu sympathique qui prend les devants sur Wei Wei et Mr. Go. N’étant pas un adepte du baseball ces joutes ne sont pas des plus captivantes pour moi non plus. Comme les autres films coréens que j’ai vus le film joue beaucoup sur une suremphase sentimentale avec quantité de scènes mélos. Bref malgré c’est indéniables qualités d’effets spéciaux et un gorille parfaitement crédible et sympathique j’ai été loin d’adhérer à ce film que je considère comme moyennement satisfaisant. Cela aurait été mieux avec un film moins long et plus centrée du début à la fin sur le Gorille et sa fidèle entraineuse. La difficulté que j’ai initialement connu avec les lunettes 3D résultant en une image floue et des sous-titre illisible pendant les 10 première minutes du film (la meilleur partie) n’aura aider en rien. Cote : ***



Yasmine est le premier long métrage de fiction produit au Brunei; un petit royaume musulman d’asie du sud-est localiser sur l’ile de Bornéo. Réaliser par une femme Satti Kamaluddin qui réalisait la son premier film, il présente Yasmine un jeune fille qui se lance initialement dans l’art martial local du silat Silat pour se rapprocher d’un jeune champion d’ont elle s’est amouracher. Au fur et a mesure qu’elle maitrise cette discipline et qu’elle se lance dans une compétition locale l’impact du silat sur son comportement et ces amitiés commence à se faire sentir et pas toujours d’une manière positive.

user posted image

Je me suis rendu voir Yasmine avec certaines appréhension à cause de ces nombreuses similarités avec Fightgirl Ayse un film danois centrée sur une jeune adepte de kung-fu d’origine turque qui se lance dans la compétition malgré l’opposition de sa famille. Afin de compte malgré quelques points communs (incluant le fait que les deux films ont été réalisés par des femmes), le traitement et le décor (du frigide Danemark a l’exotique Brunei) se distingue substantiellement.



Excepter pour une brève scène introductive, le silat n’apparait pas beaucoup au départ. Le film est totalement centré sur son héroïne ; une jeune fille enjoué et frondeuse joué avec beaucoup de charisme par une débutante conquérante; Llyana Yus, à présenter son entourage de même que sa situation celle d’une étudiante cherchant sa voie. Film d’initiation plutôt que martial le silat est surtout présenté dans des scène d’entrainement et de compétition. Pour l’aider à leurs donner un certain flair cinématique, la réalisatrice a fait appel a un chorégraphe de Hong-Kong Chan Man Ching qui a fait ces classes dans l’équipe de cascadeur de Jackie Chan. Bien que le scénario soit dans son ensemble assez convenu pour un récit d’initiation et emploi quelque facilités il n’en n’est pas moins efficace et d’un grand charme remplie d'humour et de personnages des plus attachants.. Les spectateurs du film, moi inclus, avons beaucoup apprécié et abondamment applaudit à la fin ce qui a due bien plaire à Madame Siti présente dans la salle avec Chan lui-même. Cote ****.

A suivre prochainement; The Zero Theorem
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Mardi 29 Juillet 2014 03h40
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Samedi 26 Juillet

Fantasia était supposé présenter le dernier Terry GilliamThe Zero Theorem à une seule reprise samedi le 19 Juillet, une séance que j’ai été formé de raté avec un certain regrets. Par la suite toutefois, les organisateurs ont décidé de montrer le film a une seconde reprise et cette fois ci je n’ai pas raté l’occasion, ayant acheté un billet plusieurs jours à l’avance.

Comme dans Brazil, Zero Theorem traite des thèmes de l’aliénation, l’oppression et le sens de la vie dans le cadre d’un film dystopique. Son protagoniste est un reclus remplie de phobies (brillamment interpréter par Christopher Waltz) qui parmi de nombreuse excentricité se désigne toujours à la première personne du pluriel ("nous"). Après avoir sollicité son employeur de travailler chez lui il se voit donner la mission de trouver le théorème zéro supposer expliquer le sens de la vie. Cette quête faite par l’intermédiaire d’un ordinateur l’amène à faire connaissance d’une ravissante beauté qui commence à le faire sortir de sa coquille, de même que le fils de son patron, un jeune génie informatique qui lui refuse d’être un pion dans le jeu de l’existence.



Zero Theorem connait un bon début en présentant son petit univers hallucinant et halluciner ou l’interaction personnelle se fait surtout par des I pad ou I phone. Très vite toutefois le film s’enferme dans l’antre de son protagoniste une ancienne église désaffecté remplie d’icônes et malgré le jeu de Waltz, la mise en scène éloquente de Gilliam et la superbe du décors, le film se confine dans un propos sur l’existence qui s’avère assez barbant à la longue. Malgré quelques sorties (soit physique ou informatique) le film consiste en une sorte de huit clôt somme toute peu engageant a suivre. Pas étonnant que les distributeurs de film ne se soit pas montrer a date plus empresser de vouloir acheter et présenter le film. Cote : ***.

Une critique du site Panorama a plus apprécier le film que moi voici le lien.

J’ai vue trois autres films ce week-end. La karaté comédie The Dancing Karate Kid , le wuxia psychédélique Shaw Demon of the lute et le film de superhéros indienKriiish 3. Le manque de temps me force toutefois de remettre la rédaction de critiques soit à mon prochain contre-rendue soit ultérieurement dépendant de mes disponibilités (après tout je n’ai pas obtenu de vacance pour suivre le festival).

À la prochaine.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Mercredi 30 Juillet 2014 02h29
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Samedi 26 Juillet (suite)

Dancing Karate Kid est un choix de dernière minute pour combler un vide entre deux films. Avec pareil titre je croyais initialement avoir plus affaire a une comédie musicale qu’a un véritable film martial mais en fait le film pourrait être plus décrit comme un pendant moderne de la bonne vielle kung-fu comédie. Dans ce film un jeune amateur de danse apprend d’un vieux maitre d’Okinawa un style qui combine sans qu’il le sache des mouvements de karaté le transformant en un redoutable combattant. La petite fille du maitre le force alors a participer a un grand duel « pour gagner sa main » qui amène le jeune danseur martial à faire face au principal fier à bras du coin d’un même qu’une ceinture noire.

user posted image

Tout comme bien des titres de k-f comédie; le générique d’ouverture vois la vedette du film, « Joey »faire des démonstrations de ces arts martiaux. Le style du jeune combattant très imagé et acrobatique évoque également la boxe ivre de Jackie Chan. Bien que Dancing ait été visiblement conçu pour mettre en valeur le talent de sa vedette, le film ne repose pas juste sur ces épaules. D’un coté Yui Koike est superbement marrante dans son rôle de jeune fille agressive et irrévérencieuse alors que de l’autre on retrouve l’authentique karatéka Tatsuya Naka joué une ceinture noire constamment mit en bourrique par le personnage de Koike réagissant à tout ces déboire avec un pince sans rire déridant. Peuplé de personnages sympathiques et bien balancer entre humour et action, le seul regret que j’ai avec ce film c’est sa fin un peu trop abrupte qui conclue l’histoire de façon insatisfaisante pour un des personnages. À date Dancing est la plus belle surprise que j’ai vue cette année. Quand je pense que je l’ai presque raté. Cote ****. icon13.gif



Deux films a voir ce mercredi. Je serais donc de retour jeudi. à la prochaine.
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Mercredi 30 Juillet 2014 22h59
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Je comptais voir deux films ce mercredi. Malheureusement des ennui de santé me force a rester chez moi. Tant pis.

C'est ce mercredi que Fantasia fait son hommage au réalisateur culte Tobe Hopper en lui remettant un prix de carrière de même qu'en présentant une version restaurer de son chez d'œuvre Massacre à la tronçonneuse . La salle affiche déjà complet. Voici un lien du journal La Presse qui présente le cinéaste; Tobe Hopper : l'ami de l'horreur



Je compte voir mon prochain film vendredi. J'espère aller mieux d'ici là.





PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Vendredi 01 Août 2014 02h39
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Samedi 26 Juillet (suite 2).

Jusqu'à présent, lorsque le Fantasia a présenté un film de la Shaw Brothers il s’agissait surtout d’un film du grand Lau Kar Leung. Cette fois ci toutefois, les deux titres présentés sont des œuvres pratiquement inconnu de tous; l’un consistant en un wu-xia psychédélique des années quatre-vingt alors que l’autre est un film d’horreur datant de la même époque. Bien que le wuxia Demon of the Lute existe en format DVD depuis des années, King Wei le présentateur asiatique du Festival, à divulguer que la copie film présenté était la seule en existence et que s’était la première fois que ce titre était présenté sur un grand écran en trois décennies.

user posted image

Demon of the Lute appartient cette classe de wuxia-pian que souvent surnommé moi psychédélique tellement leurs récits sont abracadabrant, et leurs scène d’action réalisé avec du wire-fu survitaminer sont extravagante à la manière d’un bande dessiné/dessin animé. En occident, Zu Warrior of the Magic Mountain de Tsui Hark et Dul to The Death sont les exemples les mieux connu et ont longtemps passé pour un ovni unique dans les cieux du cinéma de Hong-kong. Toutefois, la distribution en DVD de nombreux films Shaw dans le même genre tel Buddhist Palms, Bastard Swordsman In et II de même que Holy Flame of the Martial art Word, à démontrer que pareil type de film était loin d’être unique (bien que le film de Tsui démontre une envergure et une niveau de mise en scène supérieure). La différence entre Demon et les autre wuxia psychédéliques Shaw est qu’il a été manifestement conçu pour un public d’enfants avec la présence au centre du récit d’un jeune gosse acrobate et des personnages d’adultes dont tant l’apparence que les comportement sont assez juvénile pour la plupart. L’humour, les décors et les scènes d’action sont encore plus farfelue qu’à l’ordinaire ; rien d’étonnant quand on considère que le scénario consiste en une quête par un petit groupe de héros d’une lyre magique dont la musique est capable de tuer et qui est tombé entre les mains d’un tyran maniaque.



Les deux bande annonce ci-haut et ci- dessous donne une bien meilleure idée de l’ambiance wuxia/bande dessiner du film que mes propre mots pourrait le faire. L’extravagance sans limite du récit n’a pas cesser de stupéfié le public avec qui j’ai assisté à la présentation et qui n’a pas arrèter de rigoler du début à la fin. Étant coutumier a ce genre d’extravagance je n’ai pas autant ris mais j’ai tout de même beaucoup souris. Avec Dancing Karate Kid c’est le plus drôle divertissement vue jusque là au festival.



Voici la critique du film par notre site. Bien qu’il soit douteux que le film soit jamais montré sur grand écran avant longtemps, le film est disponible en DVD et probablement sur quelques sites internets spécialiser.. Pour ceux qui veulent s’offrir un divertissement wuxia complètement dingues Demon est un excellent titre a recommandé surtout si il est vue à plusieurs. Cote ****.

Le deuxième film Shaw, Curse of Evil , sera présenté dimanche après midi le 3 aout.










PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Samedi 02 Août 2014 14h53
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Vendredi 1 Aout

Due a un peu de retard cumuler dans la rédaction de contre rendue je vais sauter quelques visionnements; j’y reviendrais plus tard.

La prémisse de Spy ; Undercover Operation est la même que le film américain , lui-même un remake de la comédie True Liesfrançaise; La Totale un agent secret marié mais dont l’épouse ignore son véritable travail, connait des problème de couple tellement son métier interfère avec sa vie privé. L’apparition d’un mystérieux séducteur cherchant a embobiner l’épouse délaissée, conduira cette dernière au milieu d’une intrigue d’espions remplie de pétarades et de double jeux avec son mari sur ses pas.

user posted image

À la fois thriller d’espionnage et comédie haute en couleur Spy mélange effectivement les genres, bien que la violence de nombreuses scène digne de la série 24 heures qui voit des espions ou des gardes du corps sauvagement abattue m’a quelques peu déconcerter. Bien que hilarante, le personnage de l’épouse n’est pas non plus très sympathique, c’est une écervelée hystérique du début à la toute fin. Une bonne idée du film que j’aurais aimé mieux exploiter est la présence d’autres espions qui commente de manière platonisante l’action des services secrets coréen mais qui est laissé tomber à la toute fin. Malgré une indéniable efficacité, SPy souffre d’un scénario remplie de trous qui laisse plusieurs questions sans réponses ou en offre certaines qui ne sont guère crédible ou satisfaisantes. Malgré ces lacunes, Spy réussit quand même dans a être un divertissement à la fois drôle, intense et spectaculaire. Le public dans la salle c’est bien amuser. Cote : ***0.



À suivre prochainement; Chow Yun Fat, Nicolas Tsu et Chapmau To avec un nouveau film de la série du "dieu des joueurs" : From Vegas to Macau. hiya.gif
PMEmail Poster
Top
Kung-Fu Scholar
Ecrit le : Lundi 04 Août 2014 03h07
Quote Post


Little brother
***

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 522
Membre n° : 75
Inscrit le : 13/07/2004

Dragon



Samedi 2 Aout. Les jeunes vieux et les vieux jeune.


The Hundred years old man who climbed out a window and dissapreared, à été présenté comme un pendant suédois de Forrest Gump dans lequel un sympathique ahurie raconte sa vie et comment cela a affecté la grande histoire. EN plus d’avoir rencontré Franco, Staline et Herbert Einstein) le frère demeuré d’Albert) il aura en plus contribué a créé la bombe atomique et faire tomber le mur de Berlin.

user posted image

Contrairement à Forrest Gump, toutefois, l’ensemble du film ne se déroule pas dans le passé, il ne s’agit que d’interludes ponctuant la trame contemporaine du récit qui relate l’escapade comique du protagoniste maintenant centenaire accompagné d’une petite bande d’hurluberlus et d’un éléphant. Ceux-ci sont poursuivi par une bandes de motard qui veulent récupérer un magot dissimuler dans une valise et dont le vieux c’est emparer par inadvertance.



Pour ma part je dois admettre que j’ai bien plus préféré le récit contemporain que les interludes historiques qui m’ont semblé plutôt factices et convenues (peut-être en partie à cause de l’emploi d’une narration en voix-off dite en anglais). Mit a part cela j’ai bien apprécier qui fait un superbe emploi d’un humour pince sans rire aussi noir que décaler et peupler d’une belle gallerie d’excentriques rigolos. Cote ***0.

J'ai vue 5 films se week end et je compte en voir 3 autres d'ici la fin du festival. Comme je travail le jour et vais voir des films en soirée je n'aurais plus le temps de rédiger des contre-rendu d'ici la fin du festival. Il restera environ une dizaine de films a critiquer ce que je compte faire d'ici la fin de semaine prochaine.

À Bientôt.

PMEmail Poster
Top
Pages : (2) [1] 2 
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

« Sujets + anciens | Événements HK Cinemagic | Sujets + récents »

Topic OptionsReply to this topicStart new topicStart Poll