Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) Recevoir à nouveau l'email de validation  

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Cinéma Et Télévision : À Hong Kong Et En Chine, Les faits et les chiffres
Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Pages : (7) 1 [2] 3 4 ... Dernière » ( Aller vers premier message non lu )
P'tit Panda
Ecrit le : Vendredi 02 Novembre 2007 01h29
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



Variety.com

Chengtian confirms Golden Harvest stake buy
Written by Patrick Frater
Friday, 02 November 2007


SANTA MONICA – Chengtian Entertainment Group, a Chinese talent agent and production outfit which has backing from Japan ’s Avex, has confirmed that it is to buy Raymond Chow’s stake in Hong Kong-based hardtop chain Golden Harvest (Variety, Oct 29, 2007.)

Move also signals return of Golden Harvest, once the biggest name in Chinese cinema, to production. For much of the last decade company has focused exclusively on exhibition and distribution activities.

Chengtian is paying HK$202 million ($26.1m) for the 24% share stake owned by Chow and his associates and their convertible bonds.

“By combining our creativity and drive with Golden Harvest’s rich experience and platform in the Asian film market we will raise our group’s film business to a higher level,” Chengtian founder Wu Kebo said.

“Chengtian and Golden Harvest are planning to produce not less than 20 films a year in the future.”

For the year to June 2007, company announced net profits of $96.5 million ($12.5 million), compared with only $673,000 in 2006. But total included a $15 million boost from the sale of its stake in the Golden Village cinema circuit in Malaysia .

Golden Harvest's remaining substantial shareholders include billionaire Li Ka-shing with 17%, EMI and Norman Cheng Tung-hon with 12% and Jackie Chan with 5%.


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Jeudi 11 Février 2010 09h53
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



Nuages noirs sur la TVB (無線電視).

La puissante chaîne de télévision hongkongaise TVB traverse actuellement une zone de turbulences. La crise économique, qui fait chuter les revenus publicitaires de la chaîne (sa principale source de profits) n'en est pas l'unique raison - sur ce plan, elle souffre beaucoup moins que sa concurrente ATV (亞洲電視).

A la fin de l'année dernière, les 4 plus grands majors de musique à Hong Kong, à savoir Universal, Sony, Warner et EMI, fondateurs de la Hong Kong Recording Industry Alliance (HKRIA, 香港音像聯盟), se sont regroupés pour attaquer la TVB sur le problème des royalties.
Depuis des décennies, la TVB avait une position hégémonique sur la musique pop à la télévision. Les artistes devaient signer des contrats d'exclusivité avec la chaîne s'ils veulent percer, ce qui leur interdisait d'aller sur les chaînes concurrentes. La puissance de feu de la TVB lui permettait de soumettre tous les artistes chanteurs à ses diktats. Mal rémunérés, exploités, ceux-ci pouvaient espérer en retour d'être mieux connus du public (l'exemple le plus célèbre fut celui de Leslie Cheung : quasi inconnu quand il était à ATV, devenu superstar une fois passé à la TVB). La réalité, c'est que la TVB a aussi réussi à renforcer sa domination du paysage audiovisuel de HK grâce aux chanteurs.
Mais avec la crise et le piratage, les ventes de disques ont chuté. De plus, d'autres télévisions sont apparues ou vont apparaitre. Sans parler d'autres médias comme l'internet. Enfin, la Chine continentale, bien que championne du téléchargement illégal, est un marché non négligeable. Tous ces éléments font que les éditeurs et les artistes sont désormais moins dociles, moins conciliants avec la TVB.
La guerre est déclarée. On ne sait pas encore qui va l'emporter. La TVB a réagi à sa façon : mise en quarantaine des artistes de ces majors, qui ne sont plus invités aux émissions de la chaîne, qui n'ont plus droit au plan comm' pour la sortie de leurs albums. Cette pratique ne touche pas seulement les artistes de second plan, mais également des stars comme Jacky Cheung ou Eason Chan.
Cette guerre feutrée entre la TVB et les 4 majors a profité à d'autres labels comme Emperor Entertainment Group, qui voient leurs artistes mis en avant par la chaîne. Joey Yung (EEG) a ainsi glané plein de prix aux derniers Jade Solid Gold Awards (十大勁歌金曲頒獎典禮) - une sorte de Victoires de la musique, véritable institution créée par la TVB.
Les artistes, petit à petit, n'hésitent plus à aller sur d'autres chaînes, comme ATV ou I-Cable. On annonce ainsi une grande émission avec Jacky Cheung sur ATV pour le Nouvel An. Seul Hacken Lee a juré fidélité à la TVB (il a pourtant débuté à l'ATV).
ATV et les 4 majors sont d'ailleurs en train de travailler sur une émission musicale destinée à contrer Jade Solid Gold Awards...

Joey Yung
user posted image

Récemment, ATV a porté plainte contre la TVB auprès de la Broadcasting Authority (香港廣播事務管理局), l'autorité de tutelle des médias audio-visuels de HK (l'équivalent local de notre CSA). Sa plainte porte sur 5 points :
- emprise exercée par la TVB sur les artistes chanteurs de HK.
- instauration d'une règle abusive de la TVB : les chaînes concurrentes qui diffusent les séries 'étrangères' dans lesquelles apparaissent ses comédiens maison (ceux-ci peuvent désormais travailler aussi à l'extérieur, principalement en Chine) n'ont pas le droit d'utiliser leur vraie voix, qui doit donc être doublée.
- concurrence déloyale de la TVB qui casse le prix des passages de pubs, pour retenir les annonceurs.
- favoritisme de la RTHK (la radio-télé publique de HK), qui préfère passer ses émissions les plus porteuses sur la TVB. (la RTHK produit des programmes comme des séries à but éducatif mais qui sont diffusés sur les 2 chaines privées.)
- contestation des méthodes de mesure des audiences. ATV estime que les procédés de la société CSM qui mesure l'audimat favorisent systématiquement la TVB.

- La Broadcasting Authority vient par ailleurs d'annoncer que 2 nouvelles licences de télévisions hertziennes seront attribuées. Si cette nouvelle donne menace surtout l'ATV déjà fragilisée, elle touchera aussi la TVB, le marché de la publicité n'étant pas extensible.
Pour le moment, 3 sociétés ont annoncé qu'elles déposeront une candidature : le réseau câblé I-Cable (有線寬頻), les sociétés de télécoms CTI (城市電訊) et Pacific Century CyberWorks (電訊盈科).
Face à l'apparition de ces nouveaux concurrents, la TVB verra sans doute sa position affaiblie dans ses négociations de contrats avec les comédiens, les chanteurs, les techniciens, mais aussi avec les détenteurs de droits et ...les acheteurs d'espaces publicitaires.

La crise économique a poussé la TVB à dégraisser. Mais certains salariés de la chaîne ont eu le courage de manifester récemment... pour demander une hausse des salaires. Les manifestants étaient composés de salariés, mais aussi de professionnels de l'image, de scénaristes.

user posted image
user posted image
user posted image

Enfin, TVB a perdu les droits de diffusion de la cérémonie Hong Kong Film Awards (香港電影金像獎) - les "Oscars" de HK - au profit d'ATV.
La nouvelle a fait l'effet d'une petite bombe dans le monde du cinéma de HK.
Depuis sa création, cette cérémonie a toujours été retransmise par la TVB. Mais les professionnels du cinéma supportent de moins en moins les diktats de la chaîne : les séquences et discours très chronométrés afin de ne pas gêner les pubs, interdiction aux caméras d'autres chaînes de filmer sur les lieux de la cérémonie et d'interviewer les nominés, censure lorsque c'est un comédien d'une chaîne concurrente qui gagne (les téléspectateurs n'ont pas pu voir Nina Pau remporter l'Award de la meilleure actrice l'an dernier, car elle est une comédienne de la chaîne ATV)... Mais ATV a su convaincre les organisateurs en surenchérissant aussi sur les droits de diffusion (qui dépasseraient des millions de HKD). Par ailleurs, la TVB est aussi devenue producteur de films en association avec sa maison-mère la Shaw Brothers; cela pouvait laisser craindre une situation où elle serait à la fois juge et parti... Effet cocasse : ATV va devoir évoquer les films de la TVB lorsqu'ils sont nominés.

Bien sûr, tous ces évènements ne vont pas couler la puissante maison TVB, mais ils peuvent saper le moral et entamer la confiance du marché à son égard. De plus, les récentes productions de séries de la chaîne sont sévèrement jugées par la critique et le public, ce qui n'arrange rien...

Tout le monde attend la contre-attaque de Mona Fong, qui a succédé à son mari centenaire Run Run Shaw à la tête de la chaîne depuis le début de cette année.


source : presse chinoise et HK


panda.gif


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
ah_thomas
Ecrit le : Jeudi 11 Février 2010 10h17
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



Excellent article, Panda, merci icon13.gif


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
Junta
Ecrit le : Dimanche 14 Février 2010 10h54
Quote Post


Monkey king
***

Groupe : Membres
Messages : 783
Membre n° : 135
Inscrit le : 29/10/2004

Dragon



QUOTE (ah_thomas @ Jeudi 11 Février 2010 10h17)
Excellent article, Panda, merci icon13.gif

je plussoie, hyper intéressant icon13.gif


--------------------
Old school, new school, là n'est pas la question...
www.cinemasie.com
"Je suis métis et c'est l'avenir" Sadik Asken
Eiga go go !
PMEmail PosterUsers WebsiteYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 12h26
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



Tonnerre sous le ciel de la TVB 無線電視 de Hong Kong !

Hier, on a appris l'arrestation par la ICAC (The Independent Commission Against Corruption , 廉政公署), le puissant département anti-corruption de la justice à HK, de 3 hauts dirigeants et d'un comédien de la TVB, plus le patron d'une boite de publicité.

Les 4 arrêtés de la TVB sont :
- Stephen Chan Chi Wan 陳志雲, directeur général et animateur,
- Wilson Chan Wing Sun 陳永孫, directeur du département du Développement,
- Wilson Chin Kwok Wai 錢國偉, directeur de production des émissions de variétés,
- Coson Ning Jin (Ning Chun) 寧進, comédien et assistant de Stephen Chan.

Le nom du publicitaire n'a pas été cité, mais on sait qu'il est également un bras-droit en privé de S. Chan.

Le motif d'accusation n'a pas été officiellement dévoilé.
Dans un premier temps, on a pensé à une affaire de corruption des fonctionnaires de la Broadcasting Authority (香港廣播事務管理局) - le "CSA" hongkongais - pour empêcher que de nouvelles licences de télévision gratuite soient attribuées (v. article plus haut).
Certains ont aussi pensé à une affaire de pots de vin pour l'obtention du contrat de diffusion de la prochaine Coupe du monde de football.

Mais aujourd'hui, on s'oriente de plus en plus vers une affaire de corruption et de détournement de fonds dans la sphère "non publique" du monde des affaires.
On pense qu'il s'agit d'une enquête sur les procédés mis en place par S. Chan et ses hommes pour détourner de l'argent.
Chan contrôlerait des agences de publicité et autres boîtes de consulting. Il a également un immense pouvoir à la TVB.
Ceux qui voulaient travailler pour les émissions les plus populaires de la chaîne étaient sans doute forcés de passer des contrats avec ses boîtes, qui gonflaient les factures au détriment de la chaîne, des annonceurs et des différents prestataires de services.

80 agents de la ICAC ont été mobilisés sur cette affaire.
S. Chan, W. Chan et Ning Jin ont été arrêtés chez eux tôt le matin du jeudi.
W. Chin a été convoqué. Le publicitaire a été arrêté dans son agence l'après-midi.
Vers 16h de l'après-midi, les agents de la ICAC sont arrivés au siège de la TVB avec S. Chan. Plus de 3 heures de perquisition ont eu lieu dans les bureaux des personnes concernées. S. Chan est ensuite reparti avec les agents. Il est en arrestation provisoire.
Même procédure à l'agence de publicité. Les agents sont repartis avec de nombreux documents et des ordinateurs...
Nouvelle perquisition à la TVB ce matin.

L'inculpation officielle n'a pas encore été prononcée.

Wilson Chin produisait des émissions de variétés, grand public, très en vue de la TVB.
S. Chan et Ning Jin travaillaient ensemble sur l'émission-phare Be My Guest - qui s'arrêtera ce week-end, après la diffusion des dernières émissions enregistrées.

Marchés truqués, concurrence déloyale, pression sur les partenaires et salariés, pots de vins, détournement d'actifs, fausses factures, sociétés en prête-nom, etc. Ces violations de la loi (qui se chiffreraient à plus de 10 millions de HKD dans un premier temps) pourraient conduire les accusés en prison...

La chaîne a momentanément suspendu les fonctions des personnes concernées et a ordonné à tous ses collaborateurs de se taire face aux questions des journalistes.
Elle a aussi déclaré être prête à collaborer avec la justice.

Li Bo On occupe par intérim la place de Stephen Chan.

L'arrestation la plus médiatique et la plus commentée est donc celle de Stephen Chan Chi Wan 陳志雲, le directeur général de la TVB, "numéro 2" officieux de la chaîne après Mme Mona Fong-Shaw (方逸華) jusqu'à peu.
Depuis de début des années 90, S. Chan (ancien fonctionnaire) était un puissant manager de la maison TVB. Il était craint par tous et n'avait de comptes à rendre qu'à sa supérieure directe. Ayant la mainmise sur de nombreux départements de production de la chaîne, il avait droit de vie et de mort sur la carrière de nombreux collaborateurs, en particulier sur celle des artistes.
Il est aussi animateur d'une émission de talk-show très populaire de la chaîne, Be My Guest 志雲飯局, où sont passées les personnalités les plus en vue de l'Île.
Mais depuis peu, ses supérieurs semblaient vouloir limiter son pouvoir d'influence - avec des soupçons de malversations à son égard en arrière-plan ?
2 événements ont marqué l'affaiblissement (relatif) de la position de Stephen Chan à la TVB :
- l'arrivée de Virginia Lok Yi Ling 樂易玲 - ancienne assistante réalisatrice sur la chaîne RTV-ATV, ancien bras droit de Johnny Mak au cinéma, puis productrice et directrice générale au sein de grands groupes comme la Golden Harvest ou la Shaw Brothers - au poste de directrice générale des productions, avec un pouvoir artistique... et financier.
- l'arrivée de Li Bo On 李寶安 - ancien bras droit du tycoon Lam Pak Yan (feu père du producteur Lam Kin Ngor), ancien directeur général d'ATV - au poste de directeur général en charge des finances et de l'administratif.
Ces 2 hauts dirigeants échappaient à la domination de Stephen Chan. Ils le gênaient ou le contrôlaient même.
Les ennemis de S. Chan ne supportaient pas son favoritisme, mais n'osaient pas le déclarer à haute voix. De mauvaises langues disent qu'il promouvait surtout ses amants aussi bien dans la sphère de la production que dans celle des artistes chanteurs ou comédiens...
Certaines sources affirment que TVB le licenciera officiellement au mois de mai. Ceux qui ont été ses favoris et occupant de hauts postes au sein de la chaîne commencent à s'inquièter aussi...

Cette arrestation va certainement très vite redessiner l'organigramme de la TVB, à l'heure où le paysage audiovisuel de Hong Kong s'apprête à subir de grands bouleversements : nouvelles chaînes hertziennes en vue, arrivée de puissants investisseurs de la Chine continentale à la ATV...


sources : presse de Hong Kong, Sina

ph34r.gif



Stephen Chan escorté par les agents de la ICAC pour une perquisition à la TVB.
user posted image
user posted image
user posted image

Arrestation de S. Chan
user posted image
user posted image


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
ah_thomas
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 12h45
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



Quelle saga !
Ca me rapelle un superbe film des Frères Hui, à revoir :

Le Contrat :
http://www.hkcinemagic.com/fr/movie.asp?id=1580

user posted image


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
Illitch Dillinger
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 13h50
Quote Post


Super Inframan
***

Groupe : Membres
Messages : 1349
Membre n° : 11320
Inscrit le : 06/10/2009

Dragon



Ca c'est de la story ! Pas mal comme faits divers people. La TVB aura-t-elle du mal à se relever après cela ? Ou est-ce une bonne occasion de repartir sur un bon pied malgré le fait que Mona a reprit les rennes... ? La suite dans le prochain épisode. Encore de quoi nourrir de future production cinématographique.

Wong Jing !!


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 14h52
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



A mon avis, TVB n'a pas grand chose à craindre de cette affaire.
Ce qui la tracasse, c'est surtout l'arrivée des nouveaux investisseurs chez sa concurrente ATV et les 2 futures nouvelles chaînes gratuites


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 14h53
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



Mais c'est vrai que Wong Jing pourrait produire un film ou une série télé inspirés du personnage de Stephen Chan. Avec des détails bien croustillants si possible mrgreen.gif


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
Illitch Dillinger
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 15h53
Quote Post


Super Inframan
***

Groupe : Membres
Messages : 1349
Membre n° : 11320
Inscrit le : 06/10/2009

Dragon



Oui, tu penses à ces détails avec les actrices qu'il a obligé à coucher avec lui en échange d'une carrière biggrin.gif ou peut-être bien que c'était des acteurs... ou bien lipssealed.gif


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Vendredi 12 Mars 2010 15h54
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



La chaîne ATV 亞洲電視 de Hong Kong est aussi en plein bouleversement.
Elle est en grande difficulté depuis quelques temps.

Son actionnaire principal Payson Cha Mou-sing 查懋聲, homme d'affaires hongkongais, patron du groupe Mingly (名力集團), cherchait de nouveaux investisseurs mais aussi à céder ses parts.
Il est allé trouver de l'aide... en Chine populaire, en la personne de Wang Zheng 王征, PDG du groupe immobilier pékinois Rongfeng Holding Group (北京榮豐房地產開發有限公司). Ce qui a provoqué la colère du 2e actionnaire de la chaîne, le Taiwanais Tsai Eng- meng 蔡衍明, patron des biscuits Want Want (旺旺集團).

Tsai (ou Choi en cantonais) reproche à Cha de cacher aux autres actionnaires ses agissements.
Il y avait déjà 2 administrateurs proches de Wang Zheng dans le Conseil d'administration de la chaîne ATV. Récemment, Payson Cha a introduit deux autres personnes au sein du Conseil, qu'on dit être des bras droits de Wang.
Il y a 10 voix au Conseil de la chaîne. Chacun des autres actionnaires ne dispose que de 2 voix. De fait, Payson Cha a mis Tsai Eng-meng devant un fait accompli. Celui-ci se retrouve encore plus minoritaire désormais. Et quand on connait les relations houleuses entre les 2 hommes depuis l'an dernier...
Il y a quelques jours, Tsai Eng-meng a décidé de porter plainte contre Payson Cha, l'accusant d'avoir caché des faits concernant l'avenir de la société aux autres membres du Conseil.

Tout cela n'a pas empêché P. Cha de réussir à faire venir de nouveaux investisseurs dans la chaîne.
Depuis hier, l'accord entre Cha et Wang est devenu réalité.
Wang Zheng a réussi à associer 5 autres grandes sociétés chinoises (China Overseas Land & Investment Ltd 中國海外集團, Guangdong Enterprises 粵海控股集團有限公司, China Merchants Bank 招商銀行, China Life 中國人壽 and Bank of Beijing 北京銀行 ) dans cette aventure.
Ces investisseurs ont mis 2 milliards de HKD sur la balance.
A terme, les Chinois contrôleront plus de 50% des parts du holding ATV.
Wang Zheng prétend même qu'il fait un quasi-travail de bénévole dans cette affaire.

Wang Zheng a donné quelques orientations à venir pour le groupe.
Il souhaite renforcer le réseau en créant des canaux en mandarin, afin de toucher un plus large public en Chine, mais aussi dans le reste de l'Asie.
Il souhaite aussi que la diffusion de la chaîne puisse toucher plus de public dans la région de Guangdong limitrophe de Hong Kong, et parlant donc cantonais aussi.
Enfin, un développement à l'international est aussi à l'étude. Il rêve de transformer ATV en une sorte de CNN chinois...

Si la nouvelle peut réjouir les salariés de la chaîne et autres actionnaires en bourse, elle inquiète aussi par le fait que tous les nouveaux investisseurs viennent de la RPC.
Certains disent déjà que Wang Zheng a agi sur ordre du gouvernement de Pékin, qui y verrait un moyen de contrôler et d'influencer les médias de Hong Kong.
Wang Zheng a beau affirmé qu'il a agi seul, le soupçon est là.
De fait, la Broadcasting Authority (香港廣播事務管理局) a décidé de surveiller de près cette affaire...

Cette nouvelle donne inquiète également la chaîne TVB.
Certes, celle-ci a déjà assisté à de nombreux changements de propriétaires chez ATV sans que sa propre position soit menacée (la TVB occupe en moyenne 80% des parts d'audience à HK !). Mais cette fois-ci, l'affaire semble être un peu plus sérieuse avec le soutien implicite de Pékin.



sources : presse chinoise et hongkongaise


Wang Zheng
user posted image

Payson Cha
user posted image

Tsai Eng-meng
user posted image

conférence de presse à Pékin, réunissant P. Cha et les associés de Wang Zheng
user posted image


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Lundi 15 Mars 2010 11h34
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



Après 48 heures de garde à vue, Stephen Chan et les 4 autres personnes arrêtées ont été libérées mais restent sous contrôle judiciaire.

On commence à voir un peu plus clair dans cette affaire.
Il s'agirait bien d'une histoire de détournements de fonds, de corruption concernant un système mis en place par Stephen Chan et ses hommes.
La ICAC de HK a le droit d'enquêter sur les agissements au sein des télévisions : car même si elles sont privées, elles doivent renouveler régulièrement leur licence de diffusion et doivent donc obéir à certaines règles de fonctionnement très strictes. Ce qui les placent dans une sphère juridique proche de celle des administrations.

Chan a créé en secret une société de publicité et de prestataire de services nommée Idea Empire Advertising and Production Company et officiellement dirigée par Edthancy Tseng Pei-kun 丛培昆, ami intime de Chan et de Ning Jin et ancien flic.
Le but de cette société était d'offrir des services et autres productions clé en main, principalement à la TVB. Les artistes et techniciens étaient sous-payés (certains n'étaient pas payés du tout : chantage à une hypothétique célébrité en échange), Chan et ses complices empochaient la différence : les factures présentées aux commanditaires n'avaient rien à voir avec la réalité...
Chan a pu monter ce système (somme toute assez simple et fort risqué car facilement identifiable pour les enquêteurs) grâce à sa position dominante à la TVB. Il était donc à la fois donneur d'ordre (pour la TVB) et sous-traitant receveur de contrats (avec sa boîte).
Les artistes, sachant que Chan avait droit de vie et de mort sur leur carrière, ne pouvaient pas refuser ce système d'exploitation. D'ailleurs, beaucoup d'entre eux avouent en privé ne pas trop savoir ce qu'ils gagnaient en fin de compte : on leur payait ce qu'on voulait, soit ils se taisaient et acceptaient, soit ils n'avaient plus de boulot... ailleurs.
Ce système de fausses factures concernerait principalement les émissions de variétés de la TVB, domaine que Chan contrôlait étroitement et génératrices de fortes audiences et donc de revenus. Par ailleurs, cette société écran de Chan offrait aussi des services comme la production de pubs ou d'événements publics à caractère publicitaire, en dehors de la TVB - qui faisaient beaucoup appel aux artistes de la chaîne.
Certains disent qu'il aurait détourné ainsi plus de 10 millions de HKD ces derniers temps, mais c'est là une estimation basse - Chan avait un salaire annuel officiel d'environ 4 à 5 millions de HKD (cumulant les rémunérations de directeur général, de producteur et de présentateur).

Ce n'est pas la première fois qu'un haut dirigeant de la TVB tombe pour malversations.
Autrefois, les coupables étaient soit discrètement licenciés soit punis par la justice. Mais cette fois-ci, ce serait bien différent. Les sources bien renseignées affirment toutes que c'est la haute direction de la chaîne qui a confié le dossier de Chan à la ICAC. Les magouilles de Chan seraient connues depuis un certain temps. De fait, depuis la fin 2009, il semblait être en disgrâce et aurait même présenté sa démission qui serait devenue effective en mai.
Mais entretemps, les hauts dirigeants auraient appris que Chan, non content de les avoir escroqués, s'appreterait de plus à rejoindre l'ennemi : il serait en pourparlers avec une société de télécoms pour diriger une nouvelle chaîne hertzienne à venir. Cette info aurait mis Mona Fong en colère. Elle aurait décidé alors de sévir en faisant d'une pierre deux coups : se débarrasser d'un collaborateur infidèle mais aussi couper l'herbe sous le pied de l'ennemi. En effet, Chan était reconnu comme un bon show-man mais aussi un grand créatif (ses émissions marchaient très bien sur la TVB), il connaissait par ailleurs les méthodes de gestion de la chaîne, et il risquait aussi d'emmener avec lui de nombreux artistes de la TVB.
Un signe qui ne trompe pas : c'est la TVB elle-même qui a très vite annoncé l'arrestation de Stephen Chan. Elle n'a pas hésité à en faire la une de ses JT ! Elle a aussi très vite accepté toutes les demandes de collaboration émises par la ICAC - qui a pu par la suite interroger plus d'une centaine de collaborateurs de la chaîne, dont de nombreux artistes maison.
Cette stratégie montre que la TVB ne craint pas pour son image et ses audiences avec cette affaire. Elle s'est très vite positionnée comme "victime" (alors qu'elle fermait probablement d'un oeil sur les agissements de Chan pendant longtemps, tant qu'il servait globalement...).

Les émissions animées et contrôlées par Chan à la TVB vont sans doute s'arrêter.
Cela provoquera quelques pertes d'audience et de revenus publicitaires, jugés acceptables par la chaîne - elle n'a rien à craindre des concurrents comme l'ATV, complètement K.O. ces derniers temps...


sources : presses HK et chinoise



Stephen Chan et Mona Fong, quand l'un était encore le protégé de l'autre
user posted image


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Mercredi 31 Mars 2010 18h33
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



QUOTE
Mise à jour 31.03.2010 08h45
Palmarès des acteurs et des réalisateurs susceptibles de réaliser le plus grand nombre d'entrées


Comme à l'accoutumée, des classements d'acteurs et de réalisateurs susceptibles de faire le plus d'entrées ont été publiés, après la clôture du Hong Kong International Film & TV Market. Les classements ont été établis selon le résultat d'un sondage réalisé auprès de centaines d'exposants de l'évènement.

Maggie Cheung s'est classée au premier rang du palmarès des actrices susceptibles de réaliser le plus grand nombre d'entrées en Chine, malgré le fait qu'elle n'a joué aucun rôle important dans des films ces six dernières années. Selon ces palmarès, le réalisateur Wong Kar Wai est un magicien dont le pouvoir est de faire entrer les spectateurs dans les salles. Cependant, lui non plus n'a produit aucune œuvre depuis son dernier film My Blueberry Nights en 2007. « Cela montre que le secteur du cinéma chinois manque de nouveaux talents », a souligné le célèbre réalisateur chinois Er Dongsheng.

Les palmarès complets :

Les acteurs susceptibles de faire le plus d'entrées en Chine : Jacky Chan, Chow Yun-fat, Andy Lau, Tony Leung, Chiu Wai.

Les actrices susceptibles de faire le plus d'entrées en Chine : Maggie Cheung, Fanny Shu, Michelle Yeoh, Jue Chow.

Les réalisateurs susceptibles de faire le plus d'entrées : Chan Ho San, Johnny To, Wong Kar Wai, John Woo.

Les actrices susceptibles de faire le plus d'entrées en Asie : Sammi Cheng, Maggie Cheung, Fan Bingbing, Gong Li, Gianna Jun, Carina Lau, Li Bingbing, Fanny Shu, Michelle Yeoh, Zhang Ziyi, Jue Chow.

Les acteurs susceptibles de faire le plus d'entrées en Asie : Jacky Chan, Stephen Chow, Ge You, Takeshi Kaneshivo, Andy Lau, Lee Jun Ki, Tony Leung, Shin Seunghun.


Source: China.org.cn


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
lanjingling
Ecrit le : Jeudi 01 Avril 2010 16h33
Quote Post


Monkey king
***

Groupe : Membres
Messages : 796
Membre n° : 277
Inscrit le : 03/07/2005

Dragon



QUOTE (P'tit Panda @ Mercredi 31 Mars 2010 18h33)
Les actrices susceptibles de faire le plus d'entrées en Asie : Fan Bingbing

decidement, je ne suis pas asiatique biggrin.gif
PMEmail Poster
Top
ah_thomas
Ecrit le : Jeudi 01 Avril 2010 18h19
Quote Post


HK film expert
******

Groupe : Administrateurs
Messages : 6914
Membre n° : 2
Inscrit le : 24/04/2004

Dragon



Qui sont Fanny Shu et Jue Chow ??? confused.gif


--------------------
PMEmail PosterUsers Website
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Jeudi 01 Avril 2010 18h48
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



QUOTE (ah_thomas @ Jeudi 01 Avril 2010 19h19)
Qui sont Fanny Shu et Jue Chow ??? confused.gif

je crois qu'il s'agit de Shu Qi et de Zhou Xun unedent.gif


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Dimanche 09 Mai 2010 01h44
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



La Golden Harvest vient de fêter ses 40 ans d'existence.
En réalité, depuis 2009, la Golden Harvest (嘉禾娛樂事業有限公司) est passée sous le contrôle de la société chinoise Orange Sky (橙天娱乐集团).
Désormais l'entité s'appelle Orange Sky Golden Harvest (橙天嘉禾娛樂集團有限公司).
Raymond Chow (鄒文懷) n'est plus le timonier du groupe.
La OSGH est un grand groupe d'entertainment. Elle produit des films et séries télévisées. Elle est distributrice et exploitant de salles (345 cinémas, 49 multiplexes à travers toute l'Asie orientale). Elle a une branche "musique". C'est également une grande agence artistique (qui gère les carrières, entre autres, de Tony Leung Ka Fai, Hu Jun, Chen Daoming, Carina Lau, Anita Yuen, Rosamund Kwan, Xia Yu... ).


Devant un parterre de 400 invités, le nouveau PDG du groupe Kelvin Wu /Hu Jingshao (胡景邵) a annoncé les orientations du groupe pour les années à venir.

La priorité est accordée aux nouveaux investissements dans la branche exploitation (qui représente près de 90% des revenus du groupe). Plus de 600 écrans, dont 20 IMAX seront inaugurés en Chine. Selon des statistiques et prévisions, le marché chinois bénéficierait d'une hausse annuelle de 50% en ce qui concerne les entrées salles.

La société revient aussi dans la production.
Pour le moment, elle produit des films à moyen budget, en général des comédies.
Quelques grands projets seront lancés, comme une nouvelle adaptation de l'histoire de la famille Yang (vue dans "Les 8 diagrammes de Wu-Lang" de Liu Chia Liang par ex.).
Un département "scénario" a été créé. L'objectif est de recruter des talents pour créer des récits originaux ou porteurs.

Enfin, le groupe va de nouveau tenter de se développer à Hollywood.
Les dirigeants espèrent renouveler le succès des "Tortues Ninja" par ex.
Des pourparlers sont entamés avec plusieurs grands studios américains, afin de réaliser des coproductions de grosse envergure...


Au cours de cette soirée, Raymond Chow a reçu en hommage un cadeau de ses anciens collaborateurs : un portrait fait de montage des centaines d'affiches de films produits par la GH de la grande époque.



s : Sina

panda.gif


Les dirigeants du nouveau groupe :
user posted image

K. Wu
user posted image

Raymond Chow
user posted image


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Dimanche 16 Mai 2010 19h29
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



QUOTE
Entre quotas et censure, le long périple chinois des films français
LE MONDE | 15.05.10 | 09h27  •  Mis à jour le 16.05.10 | 15h11

La Chine aime le cinéma français. Enfin, un certain cinéma. Ses films de répertoire comme La Grande Vadrouille (1966). Ses blockbusters : Astérix aux Jeux olympiques (2008), Le Transporteur 3 (2008). Ses stars : Sophie Marceau, Alain Delon.

Envoyée spéciale sur la Croisette, la chaîne de télévision chinoise CCTV6 est venue délivrer le message aux médias, jeudi 13 mai : celle qui se présente comme le "Canal+ chinois" achète 400 films internationaux par an, en grande majorité des américains et une soixantaine de productions françaises. Ses 900 millions de téléspectateurs en redemandent.

Le marché du cinéma, lui, s'ouvre lentement. Certes, les films français ne représentent pour l'instant que 1,7 % des 248 millions d'entrées sur le territoire chinois (en 2009). Mais ils montent en puissance depuis cinq ans et ont attiré 4,27 millions de spectateurs en 2009. Le secteur est en pleine expansion. "La Chine comptera 20 000 écrans dans cinq ans . Il faut nourrir les multiplexes", souligne Régine Hatchondo, directrice générale d'Unifrance, organisme chargé de promouvoir le cinéma français à l'étranger. Les comédies populaires hexagonales et leur "French touch" sont très attendues.

Mais comment alimenter la machine, tandis que la Chine impose des quotas à l'importation ? Une cinquantaine de films étrangers seulement arrivent dans le pays chaque année. Une vingtaine d'entre eux sont achetés en partage des recettes ; une trentaine au forfait, comme Les Femmes de l'ombre (2008). Les 2,18 millions d'euros de recettes générés par le film de Jean-Paul Salomé ont ainsi bénéficié aux professionnels chinois.

Quant aux recettes des DVD, "ce n'est pas la peine d'y compter. Les DVD piratés circulent avant même la sortie en salles !", indique-t-on à Unifrance. Au final, seuls quatre films français ont réussi à se faufiler sur le marché chinois en 2009 : outre Les Femmes de l'ombre, La Doublure de Francis Veber, Les Deux Mondes de Daniel Cohen et Le Transporteur 3 d'Olivier Megaton.

COPRODUCTION

Un accord de coproduction signé le 29 avril entre la France et la Chine vise à ouvrir un peu les vannes : "L'enjeu principal de cet accord est de conférer la double nationalité – dont la nationalité chinoise – aux films coproduits, et d'échapper ainsi aux quotas", explique Julien Ezanno, du Centre national de la cinématographie (CNC).

Revers de la médaille, les scénarios des films ainsi coproduits devront être soumis au bureau de la censure chinoise, la Sarft (State Administration of Radio, Film and Television) : la violence, le sexe, la contestation de l'autorité, le dénigrement d'un pays tiers, etc., peuvent entraîner le rejet d'un film.

Parmi les refusés, citons Banlieue 13, de Pierre Morel (2004), Le Serpent, d'Eric Barbier (2007), Entre les murs, de Laurent Cantet (2008). L'accord de coproduction franco-chinois ne va-t-il pas accentuer le formatage des œuvres ? Quelques projets seraient déjà dans les tuyaux, telle l'adaptation à l'écran de La Joueuse de go, de l'écrivain Shan Sa, par Monique Guerrier. Il est possible aussi que la Chine comprenne l'intérêt économique d'une plus grande ouverture.

Christine Pernin, qui pilote le bureau d'Unifrance à Pékin, mise, elle, sur le dialogue. Dans le festival qu'elle organise chaque année au mois d'avril, Le Panorama du film français en Chine, elle arrive désormais à "programmer des films qui ne pourraient pas sortir en salles ni à la télévision". Quitte à limiter certaines séances en soirée, ou à adapter le sous-titrage d'un film jugé trop cru – ce fut le cas pour Stella, de Sylvie Verheyde (2008).

"En Chine, il n'y a pas de système de classification des films. Résultat, le bureau de la censure estime que toute œuvre doit pouvoir être vue par un enfant de 3 ans", résume Christine Pernin. Elle se félicite d'avoir pu programmer quelques films d'auteur, comme Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé (2009), ou Une semaine sur deux, d'Ivan Calbérac (2009), qui traite d'un sujet sensible en Chine, la garde des enfants de divorcés. Bientôt, Le Mépris de Jean-Luc Godard, sans les fesses de Brigitte Bardot ?

Clarisse Fabre
Article paru dans l'édition du 16.05.10





--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Lundi 17 Mai 2010 00h46
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



A l'instar de Sony, la société chinoise Antaeus Group - ou Time Antaeus Media Group (今典集團), spécialisée dans les techniques de projection numérique (mais c'est en réalité un conglomérat qui évolue dans l'immobilier, l'hôtellerie, les biens culturels, les loisirs, etc.), tente aussi de contrôler les programmes et se lance donc dans la production de films - sa première tentative a eu lieu avec la co-production de Ip Man 1 de Wilson Yip.

Sa filiale cinéma nommée Antaeus Film (北京今典影業) - qui existe à l'état embryonnaire depuis 5 ans... - a annoncé à Cannes ses projets dans ce domaine.
Pas moins de 10 films seront produits à court terme, pour un budget global de 400 millions de yuans.


*


A tout seigneur tout honneur, le président du groupe Zhang Baoquan (張寶全), diplômé de la Beijing Film Academy, va réaliser lui-même une grande fresque historique "à la Autant en emporte le vent" intitulée Yan Zhi / Rouge (胭脂), sur un scénario de Liu Heng (劉恆) - Ju Do, Assembly...
Il s'agit de l'histoire extraordinaire d'une femme chinoise qui se déroule entre les années 1930 et 1950. Zhang Baoquan est en discussion avec la star Zhang Ziyi (章子怡) pour le rôle principal.


Malfred Wong (文雋) et Raymond Yip Wai Man (葉偉民) vont co-réaliser le film sur la vie de Bruce Lee. C'est le jeune espoir Aarif Rahman Lee (李治廷) - révélé par Echoes of the Rainbow de Alew Law - qui incarnera le Petit Dragon dans La Légende de Bruce Lee / Li Xiaolong Zhuan (李小龍傳) dont le tournage devrait débuter bientôt, pour une sortie programmée pour le Nouvel An chinois.


Le rocker vétéran Cui Jian (崔健) va réaliser son premier long métrage Blue Bone / Les Os bleus / Lan Se Gu Tou (藍色骨頭) . Il s'agirait d'un film divisé en 3 segments, inspiré d'une comédie musicale que Cui avait écrite en 2002, "Je t'offre un peu de couleur / Ge Ni Yi Dian Yan Se" (給你點顏色). Chaque segment aura une couleur dominante : rouge pour le rock, jaune pour la pop et bleue pour l'électro. Un des segments se déroulera pendant la Révolution culturelle. Un autre parlera des relations entre un père et son fils geek-hacker.
Ce qui rend ce projet intrigant, c'est non seulement la personnalité de Cui Jian, mais aussi les gens qui pourraient travailler avec lui. Ainsi, Cui évoque le nom de Takeshi Kitano (北野武) au poste de producteur-superviseur du film - par le passé, Office Kitano a coproduit les premiers succès de Jia Zhangke. Christopher Doyle pourrait être son chef-opérateur.
Cui Jian a déjà fait des incursions dans le cinéma en tant qu'acteur ou musicien, chez Jiang Wen (Démons à ma porte, The Sun Also Rises) et Zhang Yuan (Les Bâtards de Pékin), entre autres.


Chen Kaige (陳凱歌) - ou Bernardo Bertolucci, ou Ang Lee... - s'occupera d'une grosse co-production sino-française nommée La Baiser du Dragon / Long De Qin Wen (龍的親吻).


Le cinéaste de la 4e génération Xie Fei (謝飛) - Les Femmes du Lac aux âmes parfumées - revient à la réalisation avec un projet nommé Charbon rouge / Hong Mei (紅煤).


Wang Ping (王坪) - One Hundred Yuan - va réaliser Soeur Hong / Hong Sao (紅嫂), sur un scénario de Lu Wei (蘆葦).


Karen Mok (莫文蔚) s'occupera de la production d'un film nommé Running Girl.


Antaeus s'associera aussi avec la société XpanD pour produire un dessin animé fantastique en 3D nommé Destiny / Tian Ming (天命) - avec un scénario signé Zou Jing (鄒靜).


*


Antaeus Film a de grandes ambitions pour le marché chinois - dont les entrées salles bénéficient d'une croissance de 50% par an. Il mise tout sur la projection en numérique. Selon Zhang Baoquan, à moyen terme 95% des cinémas chinois seront passés à cette nouvelle technologie...

Les ambitions à l'international poussent Antaeus à nouer des partenariats avec des sociétés étrangères pour la production et la distribution de ses films.
Pas moins de 8 contrats de collaboration ont déjà été signés avec des Américains, Français, Japonais, Australiens, Hollandais, Coréens, Italiens...
Antaeus a noué un accord d'exclusivité avec le distributeur coréen Lotte Cinema pour la distribution de ses films à venir au Pays du matin calme.




sources : Sina, The Hollywood Reporter



panda.gif




Zhang Baoquan
user posted image


Cui Jian
user posted image


Xie Fei
user posted image


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
P'tit Panda
Ecrit le : Samedi 10 Juillet 2010 00h03
Quote Post


God
**********

Groupe : Modérateurs
Messages : 20029
Membre n° : 194
Inscrit le : 27/01/2005

Dragon



ATV hands over treasured films to Hong Kong Film Archive *

*********************************************************
ATV has acquired hundreds of Hong Kong films of different genres for television broadcast since its inauguration in 1957 as "Rediffusion Television". Watching "Cantonese oldies" on television was a popular form of free or inexpensive entertainment for years and the experience has become part of the collective memory of several generations.

To show its ardent support for film heritage preservation, ATV has transferred storage of around 400 prints from its collection to the Hong Kong Film Archive (HKFA) for permanent preservation and research.

Another 300 or so prints will be handed over as well once the film owners are reached and their consent has been obtained.

The ATV Film Library Handover Ceremony was held today (July 8) at the HKFA with the Permanent Secretary for Home Affairs, Mr Raymond Young Lap-moon, and the Chief Executive Officer of ATV, Miss Nancy Hu, as the officiating guests.

Film stars Ms Nam Hung, Ms Nina Paw Hee-ching, Mr Lo Hoi-pang, Mr Philip Keung Ho-men, Mr Lawrence Lau Shek-yin, and the winners of the singing contest "Asian Million Star 2", Mr Alan Peng Yuan-yang, Ms Cathy Cheng Yuen-ying and Mr Sunny Yu Tin-long, also attended the ceremony.

This valuable collection includes Cantonese, Mandarin and Chaozhou dialect films from the 1940s to the 1990s, with classics such as "The Judge Goes to Pieces" (1948), "A Star of Mischief is Born" (1951), "How Wong Fei-hung Set Fire to Dashatou" (1956), "She Married an Overseas Chinese" (1957), "Three Trials of the Number One Scholar's Wife" (1958), "My Intimate Partners" (1960), "He is a Rare and Passionate Lover" (1962), "The Dragon and the Phoenix" (1963), "The Young Swordsman Lung Kim Fei" (1964), "The Flag of Death" (1965), "Dragon Inn" (1967) and "Incredible Rumour" (1968).

Since its establishment, the HKFA has received staunch support from individuals, the film industry and the public. Its collection comprises over 9,000 films and about 1,000,000 film-related items. The films from the ATV library are distinguished not only by the large number of titles but also the wide variety of genres. The handover is an important milestone in the preservation of Hong Kong's film heritage.

Thursday, July 8, 2010
http://www.info.gov.hk/gia/general/201007/...01007080269.htm


--------------------
其实人在小时候就已经养成看待世俗的眼光,只是你并不自知。(侯孝贤)
PMEmail PosterYahooMSN
Top
Pages : (7) 1 [2] 3 4 ... Dernière »
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

« Sujets + anciens | Séries TV et Téléfilms | Sujets + récents »

Topic OptionsReply to this topicStart new topicStart Poll