Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) Recevoir à nouveau l'email de validation  

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> "mahjong Dragon", de Corey Yuen, Jeff Lau ou David Lai ?
Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
 
Iphia
Ecrit le : Mardi 29 Janvier 2008 22h24
Quote Post


Star
***

Groupe : Collaborateurs
Messages : 1111
Membre n° : 919
Inscrit le : 20/11/2006

Phoenix



http://www.hkcinemagic.com/fr/movie.asp?id=1218

Sympathique comédie d'action avec Chiu "The Blade" Man-cheuk, Josephine Siao et Ken "Drunken master II" Lo. Le générique de fin annonce un troisième réalisateur (Lau) là où celui du début annonce Corey Yuen et David Lai ( dry.gif ), le film porte indéniablement la patte des 3 : Lai à la production, Yuen aux chorés et Lau au scénario. C'est probablement un film des 3 comparses qui ont souvent travaillé ensemble ("Saviour of the soul").
Ce film est connu pour être le dernier de la légendaire Josephine Siao, qui joue un rôle qui rappelle celui de la mère de Jet Li dans "Fong Sai-yuk", mais on peut également le considérer comme le "dernier" de Chiu Man-cheuk (qui est passé des Tsuiharkeries aux Wongjingeries, avec la baisse de qualité que ça implique, et qui est maintenant dans les séries TV Mainland et ne semble pas intéresser les producteurs de cinéma - grosse perte pour le ciné d'action surtout qu'il est encore jeune !), et de Ken Lo, dans le sens où c'est le dernier où les deux hommes offrent une prestation martiale notable.
Josephine Siao domine l'interprétation par son interprétation truculante d'une femme flic accroc au jeu, et qui se cherche un mari Mainland. Elle est très screwball et a quelques punch lines bien senties, et même si le film ne vaut pas le Ann Hui qui lui a valu un prix d'interprétation, c'est un bel adieu de sa part au cinéma. Le Mari elle le trouve en la personne de Chiu Man-cheuk, qui joue un gambler de génie sortant de prison, et qui cherche à tourner le dos à son ancienne vie.
Malheureusement, on est à HK, et même si l'opposition des mentalités Mainland/HK est traitée sur un mode humoristique (la majorité des dialogues de Chiu est en mandarin), ce qui pouvait apporter du sel dans la possibilité d'une romance, dans le cadre d'un mariage blanc, entre une "vieille" un peu fofolle et un jeune ne sera pas traité, pudibonderie et conformisme social obligent (par contre Sammo et Maggie Cheung dans "Paper mariage" ça gène pas...). Donc on est passé à côté d'une comédie vraiment originale car elle n'ose pas (tout comme le dyptique "He's a woman/She's a man" et "Who's the woman/Who's the man" était faussement audacieux), de toute façon Chiu trouve l'amour dans une jeune hongkongaise très niaise et supposée très émouvante (car elle a la leucémie - sortez les violons... euh pardon le synthé de Lowell Lo) et Siao avait déjà un soupirant dans la personne du talent multi-casquettes qu'est Blackie Ko (qui ne se déclare que parce qu'il se sent menacé par la venue de ce gigolo mandchou).
Cependant, ça n'empêche pas qu'on prend du plaisir grâce à la grande Josephine, mais aussi grâce aux scènes d'action. Elles sont peu nombreuses, mais un Chiu VS Lo ça ne se loupe pas !
Ken Lo joue un autre gambler, ancien complice de Chiu, dont les doigts ont été coupés par une Triade adverse, et qui a donc développé son jeu de... jambes comme par hasard. Donc le final annonce les jambes de l'un contre les poings de l'autre. Même si je ne le trouve pas essentiel à tout best-of du ciné d'action de HK, c'est la dernière belle prestation martiale des deux hommes.
PMEmail Poster
Top
manolo
Ecrit le : Mardi 29 Janvier 2008 22h43
Quote Post


Superstar
****

Groupe : Team HKCinemagic
Messages : 2057
Membre n° : 3084
Inscrit le : 29/05/2007

Dragon



J'ai été très agréablement surpris par ce film. Les dix premières minutes laissent pressentir une série B d'action urbaine comme on on voit tant et dont on attend juste quelques moments de bravoure avec Corey YUEN à la réalisation. Mais le film bascule dans une délirante comédie romantique assez inattendue (bien que le tandem Corey YUEN / David LAI nous avait déjà servit les 2 Saviour of the soul dans le même esprit). Enfin, le film ce termine dans une grosse débauche d'action avec en point d'orgue un combat entre un Chiu Man-Chuk plus convaincant que dans les OUATIC et un Ken LO qui savatte aussi furieusement que dans le final de Drunken Master 2. En conclusion, un petit film très sympathique, et certainement un des meilleurs films de Corey YUEN.

icon13.gif


--------------------
PMEmail Poster
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

« Sujets + anciens | Vos critiques de films HK (old school et autres) | Sujets + récents »

Topic OptionsReply to this topicStart new topicStart Poll